SplashData a publié son Top 100 des pires mots de passe de l’année 2018. On y retrouve le classique « 123456 » et ses déclinaisons, mais également le prénom du président américain Donald Trump.

On ne le répétera jamais assez, ne prenez pas vos mots de passe à la légère. Ces derniers donnent accès à vos mails, réseaux sociaux, informations privées, etc. Il est donc important de s’assurer que ces sésames soient aussi difficiles à pirater que possible, car le web regorge de dangers à ce niveau-là.

Hélas, la leçon a bien du mal à passer. L’entreprise spécialisée SplashData — qui édite le gestionnaire de mots de passe SplashID — a publié son Top 100 des pires mots de passe de l’année 2018. Cette liste se base sur une analyse d’un peu plus de 5 millions d’identifiants ayant été divulgués sur Internet cette année.

Tout en haut de ce classement du pire, on trouve sans surprise des mots de passe non sécurisés qui semblent exister depuis la nuit des temps. En haut de la liste, l’indétrônable « 123456 » règne encore et toujours suivi par quelques variantes avec plus ou moins de chiffres.

  1. 123456
  2. password
  3. 123456789
  4. 12345678
  5. 12345
  6. 111111
  7. 1234567
  8. sunshine
  9. qwerty
  10. iloveyou

Donald Trump s’invite dans la liste

Comme le révèle The Verge, le mot de passe « donald » s’est invité pour la première fois dans ce Top 100 à la 23e place. Celui-ci prouve que beaucoup d’internautes continuent d’utiliser des noms de célébrité — ici celui de Donald Trump, le président des États-Unis — pour protéger leurs données.

Hélas, c’est là l’une des pires pratiques en termes de sécurité. Encore une fois, prenez le temps d’établir des mots de passe forts et difficilement devinables pour mieux vous protéger.

À lire sur FrAndroid : Sécurité : notre sélection des meilleurs gestionnaires de mots de passe