Les téléphones portables interdits en primaire et au collège dès la rentrée 2018

 

C’est décidé, les téléphones portables seront interdits dans les écoles primaires et dans les collèges dès la rentrée 2018. Cette mesure figurait dans les promesses de campagne d’Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron dans l’émission Au Tableau ! sur C8.

C’était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron et ce sera bientôt une réalité. Les téléphones portables vont être interdits dans l’enceinte des écoles et des collèges. Cette mesure va être appliquée dès la rentrée 2018 annonce le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer — dont on attendait la confirmation depuis environ un mois — au micro de l’émission Le Grand Jury sur RTL.

Le ministre explique également que des discussions sont encore en cours afin de déterminer les modalités à adopter pour appliquer correctement cette interdiction des smartphones et autres appareils portables. « Vous pouvez en avoir besoin pour des usages pédagogiques, pour des situations d’urgence, donc, il faut que les téléphones portables soient confinés », poursuit Jean-Michel Blanquer.

Santé publique

Le ministre évoque aussi la « santé publique » en affirmant qu’il est bon « que les enfants ne soient pas trop, voire pas du tout, devant les écrans avant l’âge de 7 ans ».

Rappelons que l’utilisation des téléphones portables est interdite dans les salles de classe depuis bien longtemps. Cette nouvelle politique les interdit dans les cours de récréation. Cela pose notamment deux questions importantes : quid des parents qui souhaitent joindre leurs enfants pendant la journée ? Les surveillants devront-ils fouiller chaque élève pour s’assurer qu’il n’a pas pris son smartphone avec lui ?

Le ministère de l’Éducation a jusqu’à 2018 pour trouver une solution adaptée.

Les derniers articles