Pour parodier Cambridge Analytica, la firme qui a plongé Facebook dans un scandale de fuite de données, le site parodique et militant Oilsjt Analytica promet de découvrir votre identité en moins de 15 questions. Et ça fonctionne… à certaines conditions.

Article mis à jour le 4 avril 2018 : Le développeur a indiqué comment il « devinait » le nom des internautes. Retrouvez ses explications à la fin de cet article.

Article original :

Depuis près de deux semaines, Facebook est empêtré dans un scandale. À travers un formulaire posté sur le réseau social, l’entreprise Cambridge Analytica a illicitement siphonné les données de 50 millions d’utilisateurs à des fins politiques — notamment pour influencer la dernière campagne présidentielle américaine.

Le monde s’offusque et Facebook enchaîne les mea culpa et met à jour son application. Voilà le contexte dans lequel apparaît le site Oilsjt Analytica — dont le nom est évidemment un clin d’œil irrévérencieux à Cambridge Analytica. À la fois parodique et militante, cette plateforme promet de découvrir votre identité en moins de 15 questions.

J’ai personnellement essayé et Oilsjt Analytica a découvert mon identité en seulement cinq questions visant à savoir si je préférais les chiens ou les chats, si j’habitais près d’une grande ville, ma couleur préférée, ce que j’avais envie de manger et la couleur de mes caleçons.

Vous êtes effrayé ? Angoissé ? Terrifié ? Émoustillé ? Euh… Rassurez-vous, ce site est la création d’Inti De Ceukelaire, un hacker belge bien connu des réseaux sociaux pour son militantisme tantôt sérieux tantôt parodique. Ici, la démarche est clairement humoristique.

Le site se fend d’ailleurs de deux messages assez drôles :

  • « Mets la barre plus haut, Cambridge. »
  • et « Clause de non-responsabilité : ce site web ne stocke aucune donnée personnelle. Enfin, nous pourrions, mais nous disons que nous ne le faisons pas. Donc nous ne le faisons pas […]. »

Navigation privée et astuce secrète

Oilsjt Analytica devient néanmoins terriblement inefficace dès que l’on passe en navigation privée ou que l’on utilise l’add-on anti-Facebook de Mozilla Firefox. Cela laisse donc supposer que le site utilise les données du réseau social de Mark Zuckerberg pour nous identifier.

La bonne vieille pub de « Qui Est-ce ? »

The Next Web présuppose qu’il utilise la fonction Facebook Connect qui permet de se connecter à un site tiers via Facebook. Mais Inti De Ceukelaire a répondu que ce n’était pas du tout la bonne piste.

Le développeur expliquera sa sorcellerie le dimanche 1er avril sur Twitter. En attendant, vous pouvez essayer de deviner son astuce, même si on se doute qu’il utilise tout simplement des cookies Facebook classiques, donc rien de bien impressionnant. D’ailleurs, il arrive même que le site se trompe en navigation normale.

Sensibilisation

Au-delà de la plaisanterie, Oilsjt Analytica a le mérite de sensibiliser à l’importante masse d’informations que les réseaux sociaux peuvent collecter sur nous. Les questions posées sont certes absurdes, mais elles ont vocation à montrer qu’il n’est pas si compliqué d’identifier une personne à partir d’un détail anodin qu’elle aurait partagé sur les réseaux sociaux.

L’humour pour alerter. C’est le genre de poisson d’avril que l’on apprécie.

[Mise à jour] Explications

Chose promise, chose due : Inti de Ceukelaire a expliqué comment il procédait sur Oilsjt Analytica. Comme on pouvait s’y attendre, cette initiative s’inscrivait dans le cadre d’un Poisson d’Avril. Le développeur belge explique utiliser des plugins personnalisés de Facebook et Google « même si votre nom n’a jamais quitté aucune de ces plateformes, il semblerait qu’il l’a quand même fait ». Dans son tweet, une petite vidéo permet de comprendre le pourquoi du comment ou le comment du pourquoi.

Comme nous l’écrivions, le but était bel et bien de sensibiliser les internautes à la protection de leurs données sur les réseaux sociaux. En allant sur Oilsjt Analytica, un encadré explique que ce site « prouve combien il est facile de récolter des informations personnelles avec de faux quizz, tout comme Cambridge Analytica l’a fait. Heureusement, nous n’avons PAS stocké ces informations ».

Incontournable et connu de tous Facebook est le plus grand réseau social existant, fort de ses deux milliards d’utilisateurs et d’un nombre...

3 raisons de télécharger cette application

  • Le premier réseau social du monde avec deux milliards d’utilisateurs
  • Suivez les actus de vos amis et communiquez avec eux
  • Profitez de dizaines de fonctions