La ville de Tokyo a réussi à récolter des milliers de tonnes d’appareils électroniques pour les recycler. Les autorités en ont extrait les métaux qui serviront à fabriquer les médailles des Jeux olympiques et paralympiques de 2020.

Les Jeux olympiques et paralympiques de 2020 auront lieu à Tokyo, au Japon. Pour marquer le coup, les organisateurs avaient annoncé leur volonté de fabriquer les médailles de la compétition à partir d’appareils électroniques recyclés. À en croire les autorités de la ville la plus peuplée du monde, l’opération a été un franc succès.

Cités par The Verge, les organisateurs se targuent d’avoir reçu « un énorme soutien de la part du public et des entreprises de tout le Japon, ainsi que des athlètes nationaux et internationaux ». Ils affirment avoir récolté 47 488 tonnes d’appareils jetés parmi lesquels se trouvent 5 millions de téléphones en fin de vie qui ont été remis dans plusieurs magasins de l’opérateur national NTT Docomo.

Des milliers de kilogrammes pour les médailles

Grâce à ces dons, l’objectif de récolter 2 700 kg de bronze a été atteint en juin dernier. Quant à l’or (30,3 kg) et l’argent (4 100 kg), les objectifs d’extraction étaient réalisés à respectivement 93,7 et 85,4 % en octobre.

Il faudra encore un peu de temps pour extraire la masse de matériau souhaitée, mais les autorités tokyoïtes affirment que tous les appareils récoltés suffiront à atteindre le montant voulu. Ce programme écologique de recyclage prendra fin le 31 mars prochain et le design des médailles sera révélé cet été.

Les Jeux olympiques de Tokyo se tiendront du 24 juillet au 9 août 2020, tandis que les Jeux paralympiques prendront le relais du 25 août au 6 septembre 2020.