Oui à StopCovid en France, mais sous conditions : le Conseil du numérique livre ses recommandations

StopCovid ou AlertCovid ?

 

Le Conseil national du numérique en France a indiqué qu'il était favorable à la plateforme StopCovid en France pour tracer les déplacements des personnes atteintes par le Covid-19 pendant la phase de déconfinement. Toutefois, la commission livre plusieurs recommandations pour en garantir la bonne application.

L'application StopCovid validée par le Conseil du numérique

Le Conseil du numérique se dit favorable à StopCovid. // Source : EVG Photos sur Pexels

La France prépare doucement la phase de déconfinement que le gouvernement ambitionne de démarrer le 11 mai prochain. Toutefois, le pouvoir veut aussi continuer de limiter la propagation du Covid-19. C’est pourquoi les autorités planchent sur le projet d’une application baptisée StopCovid permettant de tracer les personnes touchées par le nouveau coronavirus afin de mieux limiter les risques encourus.

Sans surprise, le Conseil national du numérique a été saisi sur la question et celui-ci vient d’annoncer ses conclusions. La commission se dit ainsi « favorable au principe de StopCOVID, en tant que brique d’une stratégie plus globale ».

Garantir la souveraineté numérique

Le Conseil estime en effet que le service « peut s’avérer utile dans la lutte contre la pandémie ». Il ajoute par ailleurs qu’une telle application « doit être unique et spécifiée par l’État afin de garantir sa souveraineté numérique ». L’organisation semble ici faire référence aux soutiens a priori indispensables d’Apple et de Google pour mettre au point ce genre de plateforme, l’État doit rester maître de cet outil.

Le communiqué mentionne également le caractère exceptionnel et temporel de StopCovid, sans quoi la confiance des citoyens pourrait être trahie. « Une série de conditions doivent être assurées afin de garantir l’intérêt général et l’État de droit », lit-on dans le document. Aussi, « l’accent doit être mis sur l’expérience utilisateur de l’application, l’accompagnement des publics fragiles ou éloignés du numérique et la mobilisation des acteurs de la médiation numérique ».

« AlertCovid » au lieu de « StopCovid »

Le Conseil national du numérique liste enfin quinze recommandations pour faire en sorte que l’application soit utilisée dans les meilleures conditions. Parmi elles, on retient surtout que la commission recommande de rebaptiser le service « AlertCovid » au lieu de « StopCovid » pour « ne pas lui faire porter de fausses promesses ».

L’organisme appelle aussi le gouvernement à créer un comité de pilotage composé de parlementaires, de chercheurs et de citoyens-experts qui auront le pouvoir de mettre fin à l’exploitation de la plateforme. Le Conseil estime aussi qu’une seule et unique application doit être utilisée en France pour cette mission et qu’elle doit être placée sous l’égide du ministère de la Santé.

« Clarifier les procédures à suivre en cas de réception d’une notification ou de test positif » et « organiser des séances de questions-réponses entre les citoyens et les responsables politiques » figurent aussi parmi les recommandations du conseil.

Rappelons que StopCovid — ou potentiellement AlertCovid — compte exploiter le réseau Bluetooth formé par nos smartphones pour tracer les déplacements des personnes contaminées par le Covid-19.

Dans une course pour suivre, et ainsi stopper le flux de nouveaux cas de Covid-19, le gouvernement français travaille sur une solution de traçage numérique. L’app StopCovid utilisera le Bluetooth. Intéressons à cette technologie pour…
Lire la suite

Les derniers articles