StopCovid : l’Assemblée et le Sénat approuvent l’application de traçage

Disponible dès ce week-end

 

A voté ! L’Assemblée nationale et le Sénat ont approuvé hier soir la mise en place de StopCovid, l’application de traçage permettant d’avertir les utilisateurs lorsqu’ils ont été en contact avec une personne atteinte du Covid-19. Le dispositif devrait être disponible dès ce weekend.

StopCovid sur un iPhone 11 Pro

StopCovid sur un iPhone 11 Pro // Source : Frandroid

Cheval de bataille du secrétaire d’État au Numérique Cédric O, l’application StopCovid a donc été approuvée par les députés (338 voix contre 215) puis les sénateurs dans la soirée de mercredi. Si l’issue des votes était prévisible, les députés de l’opposition ont tout de même alerté sur les dérives possibles, certains allant même jusqu’à qualifier l’application de « liberticide » et « orwelienne ».

Des arguments balayés d’un revers de main par Nicole Belloubet, ministre de la Justice, qui a rappelé que StopCovid était une application « temporaire, d’installation volontaire, non identifiante et transparente ». Plus ferme, Cédric O. a pointé du doigt « la peur d’innover » de ses détracteurs soulignant que StopCovid était « un projet français ». Le gouvernement a en effet choisi de ne pas s’appuyer sur le dispositif développé par Apple et Google.

« StopCovid n’est pas magique »

L’Insoumis Jean-Luc Mélenchon s’est montré le plus virulent menant la charge contre un projet « liberticide », « inefficace » et « dangereux » par son introduction dans la sphère « intime ». Il déclarait alors :

Je fais partie de ceux qui ne veulent pas qu’on sache près de qui j’étais à moins d’un mètre, pendant plus d’un quart d’heure. C’est le temps d’un baiser. Ça ne vous regarde pas.

Face à ces critiques, le gouvernement a rappelé que l’installation de l’application se ferait « sur la base du volontariat ». « StopCovid n’est pas magique » reconnaît Cédric O. mais elle « offre un complément utile et nécessaire » aux équipes sanitaires. En effet, l’application permettra à une personne positive au coronavirus d’alerter automatiquement tous les utilisateurs avec lesquels elle a eu un contact de plus de quinze minutes à une distance d’un mètre, afin qu’ils se fassent tester à leur tour.

Enfin, certains députés LREM ont rappelé que la Commission nationale informatique et libertés (Cnil) avait validé le projet estimant qu’il respectait les lois relatives à la vie privée. La présidente avait promis de décortiquer l’application de A à Z avant de donner son feu vert.

Si le gouvernement respecte son calendrier, l’application StopCovid devrait être déployée dès ce week-end. Nous avons déjà eu l’occasion de tester le dispositif. Intuitive, l’application devra selon nous prouver son efficacité dans les jours à venir.

StopCovid est le projet d’application du gouvernement visant à tracer les déplacements des Françaises et des Français afin d’enrayer les chaînes de contamination au Covid-19 pendant la phase de déconfinement. Nous répondons ici à toutes…
Lire la suite

Les derniers articles

  • Test de l’iPhone 12 Pro : est-il vraiment si « Pro » ?
    8 /10

    Apple

    Test de l’iPhone 12 Pro : est-il vraiment si « Pro » ?

    29 octobre 202029/10/2020 • 19:00