La France est le pays européen où la tech est la plus chère

 

L'électronique grand public est plus cher en France. C'est ce que révèle une étude qui s'est intéressée aux niveaux de prix des services et biens de consommation dans l'Union européenne à 27 États membres (UE).

Drapeaux européen et français

L’Union européenne effectue de nombreuses études sur ses pays membres. Récemment, une étude sur les niveaux des prix à la consommation vient d’être mise en ligne.

Cette étude s’est intéressée au niveau de prix des services et biens de consommation dans l’Union européenne à 27 États membres (UE) et la conclusion est simple : il y a de fortes disparités entre les pays. Globalement, les prix sont plus élevés au Danemark (141 % de la moyenne de l’UE), en Irlande (134 %), au Luxembourg (131 %), en Finlande (127 %) et en Suède (121 %). Les prix sont les plus faibles en Bulgarie (53 %) et en Roumanie (55 %). La France est à 114 % de la moyenne de l’UE.

Néanmoins, pour l’électronique grand public… la France est le pays le plus cher. C’est la catégorie de produits où l’on observe les plus petits écarts, mais en France, les produits tech sont plus chers que nos voisins. C’est en Pologne où c’est le moins cher : 91 % de la moyenne, contre 111 % en France.

On remarque surtout que nos voisins comme l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie, sont moins chers et c’est ce que l’on peut observer quotidiennement quand on compare les prix entre les sites d’Amazon.

Pourquoi la tech est-elle plus onéreuse en France ?

L’étude ne s’intéresse pas aux raisons de ces écarts de prix entre les pays européens. On peut néanmoins souligner que nous avons 20 % de taxe sur la valeur ajoutée en France ainsi qu’une taxe pour la copie privée relativement élevée.

La taxe sur la copie privée n’est pas considérée comme une taxe, elle est une rémunération compensatoire pour les auteurs des œuvres copiées. Néanmoins, elle est appliquée à de nombreux produits y compris les smartphones, ordinateurs portables, disques durs, tablettes, box TV, SSD, cartes mémoires…

Par exemple, voici la taxe sur la copie privée pour un smartphone vendu en France :

  • 4 euros jusqu’à 8 Go inclus ;
  • 8 euros entre 8 et 16 Go inclus ;
  • 10 euros entre 16 et 32 Go inclus ;
  • 12 euros entre 32 et 64 Go inclus ;
  • 14 euros plus de 64 Go.

En Europe, devant la disparité de la rémunération dans les différents pays de l’UE, il est prévu d’harmoniser les barèmes de la copie privée. Néanmoins, les ayants droit français, qui gagnent plus d’argent que leurs homologues européens, s’opposent à cette harmonisation.

Les derniers articles