Fuchsia, le futur OS de Google, s’est toujours développé devant tout le monde. Mais alors qu’il abandonne son UI, son avenir a été repris en interne… Tout devient plus sérieux désormais.

De nos jours, Google développe principalement deux systèmes d’exploitation : Android, destiné aux appareils mobiles et le plus populaire de tous, et Chrome OS, qui se veut être un OS dédié aux ordinateurs portables… mais aussi aux tablettes désormais, comme la Pixel Slate.

Ceci étant, et malgré les ponts, aucun des deux n’est capable d’assumer les tâches de l’autre efficacement. Conscient de cela, le développeur a créé un nouveau projet : Fuchsia OS, un système d’exploitation qui a la volonté de pouvoir s’adapter à n’importe quel type de produit. Développé à l’air libre, nous avons pu le voir plus d’une fois… mais ce ne sera désormais plus le cas.

Armadillo n’est plus pour Fuchsia

En effet, 9to5Google a repéré du changement sur la plateforme de développement en ligne de l’OS. Ce changement concerne l’un de ses « modules » : Armadillo, qui se chargeait tout simplement de l’interface utilisateur (ce que l’on voit lorsqu’on l’utilise, sans les lignes de code).

Il a tout simplement été éradiqué du code de Fuchsia OS, qui n’a désormais plus comme interface que les lignes de commande pour développeurs. Il faut dire que quelques mois auparavant, Armadillo n’était plus désigné comme l’interface par défaut de Fuchsia.

Fuchsia se cache

Plus encore, les nouvelles interfaces testées pour Fuchsia — Dugonglass, Dragonglass et Flamingo — sont développées en interne, sur une branche qui n’est pas accessible au public. Ainsi, il ne nous sera plus possible de constater les évolutions graphiques du futur système d’exploitation.

Cela tend à dire que Fuchsia, qui a toujours été vu comme un projet « bac à sable » ouvert à tous, prend du galon. Tout n’était pas public, mais que Google veuille cacher les évolutions graphiques de son OS indique qu’il compte désormais garder la surprise sur les prochaines formes qu’elles prendront. Ainsi, on est tenté de penser que ce projet est devenu beaucoup plus sérieux.

À lire sur FrAndroid : Fuchsia : qu’est-ce que le nouvel OS de Google et à quoi servira-t-il ?