Facebook sait faire des États ses amis. La numéro 2 du groupe, Sheryl Sandberg, a annoncé un investissement supplémentaire de 10 millions d’euros dans le laboratoire français FAIR dédié à l’IA. D’autres investissements sont également annoncés.

Le secteur Tech est en plein remue-ménage : avec l’arrivée massive de l’intelligence artificielle dans nos produits et nos logiciels, les investissements vont bon train. Fort heureusement, ils profitent à tous.

Comme le note le journal Le Figaro Tech, la COO et numéro 2 de Facebook Sheryl Sandberg est en visite en France ces derniers jours, invitée par le président Macron. Et elle n’est pas arrivée les mains vides.

L’antenne FAIR de Facebook s’agrandit

Elle a annoncé un nouvel investissement de 10 millions d’euros dans l’antenne parisienne de FAIR. Il s’agit du laboratoire de l’entreprise dédié à la recherche sur l’intelligence artificielle, qui possède également des antennes aux États-Unis et au Canada.

La branche française va également augmenter en taille, puisqu’elle devrait doubler son nombre de chercheurs et ingénieurs pour passer de 30 à 60 personnes. Les doctorants accompagnés par FAIR seront également plus nombreux, d’une dizaine à une quarantaine. Au global, une centaine de personnes devrait arpenter l’antenne dans le futur.

La formation française sous Facebook

Ce n’est pas tout ce qu’a apporté Sheryl Sandberg avec elle. Des investissements seront également réalisés du côté de la formation : un partenariat avec Pôle Emploi vise à former 50 000 chômeurs aux outils basiques de l’informatique et du web d’ici 2019.

Pour accompagner les femmes dans la Tech, l’initiative « She Means Business » s’exporte également en France en partenariat avec Social Builder. Celui-ci accompagnera les femmes entrepreneuses cherchant à intégrer le marché de la technologie.

Initiative politique

Il est bon de voir qu’un géant américain est prêt à investir aussi sur d’autres territoires. Ces annonces vont vers des créations d’emploi autant que des aides au profit des étudiants mais aussi des entrepreneurs, menant donc vers un meilleur lendemain.

Mais ne soyons pas dupes : Facebook y gagne également. En se montrant aussi « généreuse », l’entreprise semble avoir surtout fait un geste politique. Dans un contexte où le murmure d’un Mark Zuckerberg toujours plus intéressé par la présidence des États-Unis ne fait que grandir mois après mois, un tel soin apporté aux relations internationales fait particulièrement sens.

Il serait également bon de connaître le détail des formations envisagées dans le cadre de ce partenariat. Rappelons que le lien entre le gouvernement et Microsoft avait été fortement critiqué auparavant, puisqu’il poussait aussi bien les employés que les étudiants à rester enfermés dans l’écosystème payant du développeur. Espérons donc que Facebook n’ait pas dans l’idée de recruter dans le même temps de nouveaux membres sur son réseau.

À lire sur FrAndroid : Facebook M a été enterré : qu’est-ce qui explique cet échec ?

Incontournable et connu de tous Facebook est le plus grand réseau social existant, fort de ses deux milliards d’utilisateurs et d’un nombre...

3 raisons de télécharger cette application

  • Le premier réseau social du monde avec deux milliards d’utilisateurs
  • Suivez les actus de vos amis et communiquez avec eux
  • Profitez de dizaines de fonctions