Des pirates utilisent un nouveau bug de Chrome pour faire complètement planter votre PC, et tenter de vous extorquer de l’argent du même temps. Voici comment s’en prévenir.

Google Chrome est le navigateur le plus utilisé au monde, qu’il s’agisse de la plateforme mobile… ou du PC. Sur ce dernier point, la légitimité de son avance est souvent débattue du fait de sa tendance à consommer plus de RAM que nécessaire sur les systèmes Windows, faisant que Microsoft Edge consomme moins de batterie sur ordinateur portable.

Voilà qu’un bug, relayé par BGR, ne va pas aider sa cause. Ce dernier est qui plus est utilisé par des pirates à des desseins malicieux. Explications.

Un bug de Chrome sur Windows plante les ordinateurs

Ce nouveau bug est lié à une URL spécifique qui exploite une faille du JavaScript afin de créer une boucle de redirection rendant impossible de fermer l’onglet ou le navigateur. Suite de quoi, l’usage RAM de Google Chrome crève le plafond, rendant le système entier inopérant.

Avant que tout ne soit planté cependant, les pirates en profitent pour afficher une fausse boîte de dialogue, grimée en assistance Windows, indiquant que l’ordinateur a été infecté par un virus. Le but final est évidemment de vous faire donner vos informations bancaires.

Solution simple, mais vigilance de mise

Tel qu’est ce bug, il est tout simplement impossible de se débarrasser de la fenêtre même en utilisant la fonction « Empêcher cet onglet d’ouvrir de nouvelles fenêtres ». C’est là toute la source du problème.

Au moins, la solution est simple : il suffit de fermer Google Chrome en passant par le gestionnaire des tâches (Ctrl + Shift + Esc) pour s’échapper de cette boucle infernale sans encombre. Gageons que la faille sera très bientôt comblée, mais d’ici là, vous savez désormais comment vous en prévenir.

À lire sur FrAndroid : Microsoft Edge passe officiellement à Chromium : Google et Mozilla (Firefox) réagissent