Nous savions depuis quelque temps que Google a pour projet de créer ses propres SoC. Une nouvelle embauche de taille nous le confirme un peu plus, puisque l’entreprise a recruté un ancien d’Apple pour ce faire.

Le nerf de la guerre des mobiles est moins à voir du côté des appareils que des composants qu’ils intègrent. Et à ce petit jeu, Qualcomm domine le haut de gamme sur Android, quand Apple crée depuis longtemps ses propres architectures.

Si Samsung réussit à prendre du terrain sur son concurrent de toujours, cela n’empêche que d’autres veulent pénétrer le marché. Et particulièrement Google, qui a même commencé à créer ses propres puces avec le Pixel Visual Core intégré aux Google Pixel 2 et Pixel 2 XL.

Manu Gulati rejoint Google

L’entreprise ira beaucoup plus loin dans le futur, mais a besoin de talents pour ça. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que Manu Gulati annonce sur LinkedIn son passage au sein de la maison Google.

L’homme a auparavant travaillé au sein d’AMD, pour lequel il s’est occupé de la création de sa plateforme APU. Par la suite, il a rejoint Apple à la tête d’une division s’évertuant à suivre les tendances du marché et des concurrents afin de constamment pondre un design innovant.

Architecte en chef des futurs SoC

Aujourd’hui au sein de Google, Manu Gulati est devenu architecte en chef des SoC de la marque. Ainsi, ce sera sa plateforme que nous finirons par découvrir lorsque le géant de la Tech sera prêt à l’utiliser.

Il y a fort à parier que celle-ci se base énormément sur la photo, comme le prouve le Pixel Visual Core, mais aussi l’intelligence artificielle. À la vue du déploiement de Google Assistant, il ne serait pas étonnant que ce futur SoC soit équipé d’un NPU, à l’image du Kirin 970.