Avec les Galaxy S21, Samsung veut aussi sécuriser l’envoi de vos photos

 

Samsung a levé le voile hier sur sa nouvelle gamme de smartphones haut de gamme : les Galaxy S21. En plus de trois modèles arborant un nouveau châssis et des composants de dernière génération, le constructeur a introduit quelques fonctionnalités de vie privée.

La société Samsung souhaiterait-elle désormais communiquer sur la sécurité de ses appareils Android ? En tout cas, alors que la polémique enfle autour des nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp, le moment ne pouvait pas mieux tomber.

Des photos partagées plus sereinement

Comme le souligne XDA-Developers le Galaxy S21 permet d’effacer certaines métadonnées EXIF associées à des photos avant de les partager. C’est notamment le cas des informations de géolocalisation.

En choisissant un cliché puis en sélectionnant l’option de partage, une nouvelle option est ainsi disponible, bien mise en évidence sous l’image. L’endroit précis où a été prise la photo – via la latitude et la longitude – ne pourra donc pas être découvert par le destinataire. Dans le pire des scénarios, un internaute mal intentionné pourrait en effet être capable de retrouver une personne physiquement grâce à ces informations.

Il n’est donc pas surprenant que plusieurs applications aient vu le jour au sein du Play Store. C’est par exemple le cas de Photo Exif Editor, Photo Metadata Remover ou encore ExifTool.

Samsung Private Share et Knox Vault

Cependant, Samsung est allé un peu plus loin avec Private Share, une nouvelle application de partage sécurisée. Cette dernière permet de transférer des médias ou des documents avec la possibilité de limiter les droits d’accès dans le temps.

Private Share est disponible à partir des smartphones Galaxy équipés d’Android 9 et versions ultérieures. Cependant, cela signifie également que le destinataire devrait posséder l’application sur son smartphone afin que le destinataire puisse contrôler le contenu. Quand bien même, il sera toujours possible d’effectuer une capture d’écran pour conserver un fichier sensible.

Le Galaxy S21 accueille en outre le Knox Vault avec un processeur et un espace de stockage sécurisés mais également une chaine de chiffrement protégeant les mots de passe ainsi que les informations biométriques. Le dispositif s’assure de l’intégrité du système, notamment pour prévenir d’une intrusion bas niveau orchestrée pour modifier les permissions.

Pour la mise au point du Knox Vault, Samsung a travaillé main dans la main avec le fondeur Qualcomm. Pour Samsung, il s’agit donc d’offrir un mécanisme de sécurité similaire à la puce T2 des iPhone.

Le Samsung Galaxy S21 Ultra est la nouvelle star parmi les smartphones haut de gamme du constructeur coréen. Alors qu’il vient d’être officialisé, nous avons eu l’occasion de le prendre en main.
Lire la suite

Les derniers articles