Apple est en train de boucler l’acquisition de Shazam pour 400 millions de dollars (environ 340 millions d’euros), l’intégration du service avec Siri semble logique mais les usages ne sont pas limités de la reconnaissance musicale.

Sauf si vous êtes sortis d’un long sommeil, plus de 15 ans, vous n’êtes pas passés à côté de l’avènement des smartphones. Avec lui, la révolution des applications mobiles. Parmi les premières apps installées sur votre smartphone dans les années 2010, même un peu avant, vous avez sûrement testé Shazam. Cette application est capable de détecter le titre d’une chanson, le nom d’une série ou d’un film, simplement en utilisant le microphone de votre smartphone. C’est une technologie de reconnaissance sonore associée à une impressionnante base de données.

L’éditeur a enregistré plus d’1 milliard de téléchargements de son application depuis son lancement sur les stores d’apps. L’entreprise avait déclaré des pertes en 2016, malgré un chiffre d’affaires de 54 millions de dollars. Une bonne partie des revenus de Shazam, 10 % environ (selon Wall Street Journal), provient des commissions réalisées sur iTunes, chaque fois que l’application redirige un utilisateur vers une fiche du store d’Apple.

Apple Siri devrait en bénéficier

Apple est donc en train d’acquérir Shazam pour un montant de 400 millions de dollars (environ 340 millions d’euros). Cette acquisition est stratégique dans la bataille actuelle des assistants connectés. Il sera donc possible, dans un futur proche, de demander -à son iPhone ou son HomePod- le titre d’une chanson ou le nom d’un film à la TV. C’est une fonctionnalité que propose Google Assistant sur les derniers Google Pixel 2 et Pixel 2 XL, où le titre de la chanson apparaît directement sur l’écran de verrouillage d’Android.

La fonction est déjà disponible sur la plupart des smartphones Android avec Google Assistant. Vous pouvez le tester sur votre smartphone. Notez que Siri permet déjà de reconnaître le titre d’une chanson grâce à… Shazam. Les deux entreprises ont signé divers partenariats, avec des intégrations plus en moins fortes.

Ce n’est pas limité à de la reconnaissance musicale

La technologie de Shazam va encore plus loin que cette simple reconnaissance musicale que nous connaissons tous, l’entreprise américaine propose également une technologie de reconnaissance d’images qui pourra être intégrée dans les produits de réalité augmentée (AR) d’Apple. C’est le cas d’ARKit proposé depuis iOS 11 sur iPhone et iPad, une technologie qui intéresse de plus en plus de développeurs.

On peut imaginer avec qu’avec cette technologie de reconnaissance d’images et de sons, ils pourront détecter automatiquement des objets, produits, personnes, livres, films, publicités… mais aussi des couleurs et des sons dans une vidéo filmée par un smartphone, une tablette ou par de futures lunettes, à l’image des Google Glass.

À lire sur FrAndroid : Google ARcore et Apple ARKit : est-ce vraiment l’eldorado technologique attendu ?