Apple Glass : il n’y aurait pas besoin de retirer le casque pour éviter la collision

 

D'après un brevet déposé par la marque ce jeudi 18 mars, le futur casque serait de prévenir l'utilisateur qu'il risque d'entrer en collision avec quelque chose, sans même qu'il ait besoin de retirer son casque. Le futur Apple Glass pourrait par ailleurs abandonner les manettes au profit d'un contrôle par le regard.

Apple Glass

Apple Glass, les lunettes AR de la pomme // Source : Front Page Tech

Attendu pour une sortie en 2022 par certains analystes, le casque VR haut de gamme de la marque à la pomme, teinté de réalité augmentée, pourrait intégrer une fonctionnalité innovante de sécurité de l’utilisateur.

À en croire une demande de brevet déposée ce jeudi 18 mars par Apple, pour éviter que vous ne vous preniez votre table basse ou que vous marchiez sur votre animal de compagnie en pleine balade virtuelle, la marque veut mixer réalité virtuelle avec réalité augmentée, en utilisant l’une des 15 caméras présentes sur la future machine.

Ne pas retirer l’appareil brutalement

La marque résume le problème en ces termes : « Alors que l’utilisateur est partiellement immergé dans un environnement en VR constitué d’objets virtuels, les objets physiques qui l’entourent continuent d’exister ». Apple se prend alors à rêver : « un utilisateur pourra être complètement immergé dans un monde préhistorique peuplé de dinosaures. S’il y a lieu de penser que ce monde préhistorique pourrait être déficient en meubles de salon, le salon dans lequel l’utilisateur se trouve continue d’inclure une table basse », ou même « un chien qui rôde dans le salon ».

Apple ajoute qu’elle souhaite éviter la technique, qui existe déjà, qui consiste à demander à l’utilisateur de « retirer brutalement son appareil en plein milieu de l’expérience », ce qui le distrairait de ladite expérience, écrit encore la marque. La demande de brevet détaille encore « il est souhaitable de prévenir l’utilisateur de cette interaction non désirée » avec son environnement « tout en minimisant tout impact négatif sur l’expérience ».

L’idée qu’ont eue les ingénieurs de la marque est donc toute simple : tout en maintenant le casque sur la tête de l’utilisateur, ainsi que la vue en réalité virtuelle dans laquelle il évolue, le casque serait capable de projeter dans l’environnement virtuel une vue de l’environnement physique de l’utilisateur. Cela serait bien entendu rendu possible par les 15 caméras qui équiperaient le futur casque.

Le suivi de l’œil au cœur de l’expérience

Une autre information de poids est apparue dans la presse, portée par l’analyste Ming-Chi Kuo de TF International. Mais elle est pour l’heure à prendre avec des pincettes. D’après Kuo, le futur casque pourrait carrément abandonner l’utilisation de contrôleurs, au profit d’un système de suivi de l’œil assez innovant.

En s’appuyant sur cette hypothétique innovation, l’analyste avance également deux autres prévisions. Selon lui, le casque pourra savoir exactement où se porte le regard de l’utilisateur. Il serait donc capable d’augmenter la résolution de l’image à l’endroit où se focalise l’attention, tout en baissant les détails autour. L’objectif serait de permettre ainsi de gagner de la puissance de calcul.

De même, l’analyste pense qu’avec un tel investissement mis dans le suivi des yeux de l’utilisateur, Apple serait tenté de pratiquer la reconnaissance d’Iris pour authentifier un utilisateur en cas de paiement.

La VR continue son petit bonhomme de chemin, portée par des casques toujours plus avancés, mais aussi par des jeux phares comme Flight Simulator 2020. Nous avons choisi les meilleurs modèles pour s’envoyer en l’air.
Lire la suite

Les derniers articles