Pour améliorer son infrastructure cloud, Google va installer un câble sous-marin reliant la France et les États-Unis. Rendez-vous en 2020.

Google va créer, installer et gérer un nouveau câble sous-marin traversant l’Atlantique, en partant de Virginia Beach jusqu’à la côte Atlantique française. Ce câble — nommé Dunant en référence au fondateur de la Croix-Rouge — à forte bande passante et à faible latence sera fonctionnel dès fin 2020 et devrait répondre à la forte demande de connexion sur cet itinéraire, tout en agrandissant l’infrastructure Google Cloud.

Fais-le toi-même

Sur son blog, Google répond à une question qui sera sans doute souvent posée : pourquoi construire seul une telle infrastructure ?

Pour répondre à cela, Google avance trois choix : acheter la capacité d’un câble existant à son constructeur, en construire un avec des partenaires ayant les mêmes besoins ou tout simplement le construire tout seul. Devinez le choix de Google. Aucune des trois solutions, mais les trois en même temps. Habile.

Pour être plus précis, le géant américain explique que ces solutions ont leurs avantages et inconvénients, alors pourquoi ne pas prendre les avantages des différentes solutions pour satisfaire au mieux le client au lieu d’en choisir une ? Encore plus habile.

C’est pourquoi avant chaque nouveau projet, Google détermine ses besoins et ceux des consommateurs selon les critères suivants : performance et latence, capacité et garantie du débit pendant la durée de vie du câble — entre 15 et 25 ans.

C’est ainsi qu’après deux « petits » tests, Google mettra en place seul deux câbles sous-marins : Curie et Dunant, le câble dont nous parlons dans cet article — Curie étant un autre câble qui reliera le Chili et Los Angeles dès 2019. Dunant sera donc le premier câble transatlantique appartenant à une seule et unique entreprise. Cette entreprise, c’est Google. Curie sera quant à lui le premier câble intercontinental installé et géré par une entreprise autre qu’un opérateur.

La firme de Mountain View a aussi construit d’autres infrastructures avec un consortium d’entreprises et continuera à investir dans ce genre de partenariat. Bref, un joli coup pour le géant américain : il est évident qu’une telle installation privée donnera un tout léger (comprenez assez gros) avantage à la firme par rapport à ses concurrents, comme le service Cloud d’Amazon par exemple.

Toujours plus d’investissements

Google termine son annonce en affirmant que les projets privés ou réalisés avec un consortium d’entreprises ont le même objectif : aider les utilisateurs et les établissements à profiter au maximum de tout ce que le cloud peut offrir. Justement, l’infrastructure Dunant sera créée en partenariat avec TE SubCom, une entreprise spécialisée dans ce genre d’installation.

D’ailleurs, voici une liste complète des investissements de Google dans les câbles sous-marins.

À lire sur FrAndroid : Apple iCloud utilise désormais Google Cloud Platform, Microsoft hors course ?