Google est bien un constructeur, mais n’a pas pour autant de boutique dédiée comme ses concurrents. Cela va bientôt changer, marquant un changement de mentalité pour le géant du web.

Apple a ses Apple Store, Xiaomi a ses Mi Store, Huawei et Samsung ont leurs boutiques dédiées, Microsoft a le droit à sa vitrine, et Google… Google n’a rien. Le géant de la Tech est en effet l’un des rares à ne pas avoir pignon sur rue.

On l’a vu, lors de la sortie des Google Pixel, lancer des boutiques éphémères aux États-Unis (New York notamment), mais c’est à peu près tout. Alors qu’il devrait avoir une palanquée d’appareils à présenter cette année, des nouveaux Pixel 3 en passant par un Smart Display et bifurquant par une montre, les plans de Google auraient changé.

Un Google Store en approche

En effet, selon les informations du Chicago Tribune reprises par 9to5Google, le constructeur serait proche de finaliser le bail d’un espace de vente dans le quartier du Fulton Market à Chicago. Il s’agirait d’un grand espace de 1 300 m² environ qu’il reprendrait à Newcastle.

L’organisation de l’espace en lui-même est intéressante, puisqu’il s’agit de plusieurs buildings en brique à deux étages connectés entre eux. On peut alors imaginer, au vu des produits Google, que ceux-ci soient divisés en plusieurs espaces thématiques dédiés aux smartphones ou encore à la domotique.

Une question d’image de marque

Puisque la vente en ligne prend de plus en plus d’importance, la question pourrait se poser : Google a-t-il vraiment besoin d’un magasin ? La réponse à cette question se trouve tout simplement dans les efforts faits par ses concurrents jusque là.

Si Apple et Xiaomi ont leur boutique, ce n’est pas nécessairement dans l’espoir de vendre plus. L’idée derrière est surtout de vendre une expérience. En laissant les consommateurs imaginer ce que pourrait être leur utilisation de demain, ces espaces sont tout simplement des moyens de convertir de nouveaux adeptes et d’améliorer l’image d’une marque.

Il est donc parfaitement logique que Google, désormais constructeur sur de multiples domaines Tech, ait enfin sa propre boutique. Cela montrerait qu’il prend au sérieux ce changement de cap, qui pour le moment n’est pas totalement assis ; après tout, les Google Pixel ne sont toujours pas vendus en France.