Le Google Pixel 3 aurait eu une encoche, si Google avait pu.

Le Google Pixel 3 a été officialisé en même temps que son grand frère. Nous en avons fait une prise en main où nous avons plutôt été convaincus. La différence principale entre le Pixel 3 et le Pixel 3 XL réside dans la taille et la forme de leurs écrans. Le Pixel 3 intègre un écran 5,5 pouces 18:9 alors que le Pixel 3 XL intègre un écran de 6,2 pouces 19:9 avec une encoche.

L’intégration des capteurs

Si l’on en croit des responsables de Google interrogés lors de l’événement de présentation, cette différence n’est pas vraiment volontaire de la part de la marque, mais plutôt contrainte.

En raison de la place prise par les capteurs et le haut-parleur stéréo en façade, Google n’a pas pu y placer un écran plus grand avec une encoche. C’est pour cette raison que le Pixel 3 affiche des bordures larges en haut et en bas de l’écran. Il ne s’agit donc pas d’un choix esthétique pour contenter les haters de l’encoche.

Le Pixel 4 aura-t-il une encoche ?

Avec cette déclaration, on peut se demande si les prochains smartphones de Google auront tous une encoche. Pourtant, difficile d’y croire alors que certaines marques comme Oppo commencent déjà à intégrer un écran complètement borderless sans encoche.

Il faut comprendre que les ingénieurs de Google ne sont pas des fans de l’encoche non plus. Leur but avant tout est, comme Apple, d’agrandir le plus possible la surface de l’écran comparé à la taille du smartphone. Cela passe aujourd’hui par l’intégration d’une encoche quand c’est possible, comme sur le Pixel 3 XL. Ce ne sera peut-être plus une obligation technique en 2019.

À lire sur FrAndroid : Prise en main du Google Pixel 3, le photophone relativement compact