Google poursuivi pour avoir collecté des données en navigation privée

 

Une juge fédérale américaine affirme que Google « n'a pas notifié ses utilisateurs qu'elle s'engageait dans de la collecte de données », même si l’utilisateur naviguait en mode privé. La firme risquerait jusqu'à 5 milliards de dollars de dommages et intérêts.

Pas si privée que ça la navigation sur Chrome. Source : Chrome

Pas si privée que ça la navigation sur Chrome. Source : Chrome

Google pris la main dans le sac. Si vous êtes un adepte de l’utilisation de la navigation privée sur Chrome, lancée timidement en mars 2020, il semblerait que vos données aient tout de même été prélevées par la firme de Moutain View. C’est du moins ce que semble penser un juge fédéral américain, saisi d’un recours collectif déposé par des utilisateurs sur ce sujet. Selon Reuters, la firme risquerait jusqu’à 5 milliards de dollars de dommages et intérêts.

Les plaignants ont basé leur plainte sur le fait que même lorsqu’ils éteignaient la collecte de données dans Chrome, d’autres outils conçus par Google et utilisés par les sites visités finissaient en bout de course par récupérer des informations personnelles. Dans un premier temps, Google a tenté de « tuer » le procès en demandant au juge fédéral de rejeter l’affaire. Mais la juge californienne Lucy Koh a rejeté cette demande. La cour a conclu que la firme « n’a pas notifié ses utilisateurs qu’elle s’engageait dans la collecte de données, alors que l’utilisateur naviguait sur internet en mode privé ».

« Nous contestons fortement ces allégations et nous allons nous défendre vigoureusement contre elles », a déclaré le porte-parole Jose Castaneda, dans un courriel adressé à nos confères de Bloomberg. « Le mode incognito de Chrome vous donne le choix de naviguer sur internet sans que votre activité soit sauvegardée sur votre navigateur ou votre appareil. Comme nous l’avons clairement indiqué chaque fois que vous ouvrez un nouvel onglet en mode incognito, les sites web que vous visitez pourraient être en capacité de collecter des informations à propos de votre activité lors de cette session », indique-t-il encore.

Une autre plainte en juin

Trois utilisateurs de Google ont déjà déposé une plainte en juin dernier affirmant que la société continuait de pratiquer un « business de collecte de données envahissant ». Cette plainte considérait déjà que Google collectait l’historique et des données sur l’activité en ligne, même après que l’utilisateur ait employé des garde-fous pour se protéger, comme l’utilisation du mode « Incognito ».

Pour rappel, cette décision intervient alors que Google et Apple sont intensément scrutés par les législateurs aux États-Unis, précisément sur ce sujet des pratiques de collecte de données. Google a d’ailleurs promis que d’ici l’année prochaine, les cookies employés par des tiers pour aider les annonceurs à garder un œil sur l’activité en ligne des consommateurs. La firme ajoutait qu’elle ne comptait pas utiliser d’alternative à ces méthodes.

Le mode sombre complet noircissant l’intégralité de l’interface de Google Maps va se déployer massivement à l’ensemble des utilisateurs sur Android prochainement. C’est en effet ce qu’a annoncé Google.
Lire la suite

Les derniers articles