Google veut rassurer : « rien n’est plus important que votre vie privée »

 

Google donne un peu plus de contrôle aux utilisateurs concernant leurs données privées dans son écosystème, depuis Google Search, Maps, etc.

Google est souvent vu comme l’ennemi de la vie privée. Il faut dire que son modèle économique repose entièrement dessus. La quasi-totalité de ses services est gratuite, financée par l’utilisation des données de ses utilisateurs, à commencer par les données de navigation. Au vu des nombreuses critiques à cet égard, Google a souhaité rassurer lors de l’I/O en précisant qu’aucune donnée particulièrement privée (contenu des mails, des conversations, photos, données de santé…) ne pouvait faire l’objet d’un quelconque partage avec ses partenaires ou d’une utilisation pour personnaliser les publicités.

Aussi, Google a souhaité mettre l’accent sur la sécurité et la confidentialité des données. Et comme cela commence par avoir le contrôle de ses données, Google a mis l’accent sur cela lors de sa conférence.

Choisir ce qui est bon pour vous

Outre les menus déjà disponibles dans son compte Google et le mode incognito désormais disponible sur Maps ou YouTube, de nouvelles options font désormais leur apparition. Google Search offre par exemple une nouvelle fonctionnalité dans le menu permettant en 2 clics de supprimer les 15 dernières minutes d’historique de recherche.

Idem dans Google Maps : « lorsque vous voyez des lieux que vous avez visités dans votre timeline, on vous rappelle que c’est parce que vous avez activé l’historique des emplacements, que vous pouvez facilement couper ».

Google Photos de son côté s’offre des dossiers « verrouillés ». Toutes les images qui s’y trouvent ne seront plus visibles lorsque vous scrollez votre fil de photos, ni depuis les autres applications de votre téléphone. Cette option se destine pour le moment aux Pixel, mais arrivera également sur les autres smartphones à l’avenir.

Les derniers articles