En marketing, il est de bonne guerre de se moquer de ses concurrents. Et en ce moment, avec la sortie de l’iPhone XS, Apple est une cible privilégiée, surtout pour Huawei.

Tous les joueurs se rappellent de la péniche Xbox 360 passée sous les fenêtres de la soirée de lancement de la PS3. D’autres encore pourront citer les nombreuses publicités anti-Apple de Samsung. Ce genre de petits coups bas sont monnaie courante en marketing et permettent de récupérer une part de la notoriété d’un concurrent en se positionnant comme un concurrent légitime.

En tant que numéro 2 mondial, fraîchement passé devant Apple, Huawei profite donc du lancement des nouveaux iPhone pour tirer la couverture à son avantage. Le jour même de la présentation des iPhone XS et XR, le constructeur chinois remerciait son concurrent sur les réseaux sociaux pour avoir apporté « si peu de changements » et donnait rendez-vous au public le 16 octobre pour le lancement du Huawei Mate 20 Pro.

Cela n’était cependant que la première pièce d’un puzzle plus grand encore. Le dernier mouvement en date de Huawei sur l’échiquier de la mobilité consistait à assister au lancement même du téléphone américain à Singapour. Ou plutôt à réconforter ceux qui faisaient la queue en attendant l’ouverture du magasin. Des représentants de la marque sont passés dans les rangs des plus patients afin de leur distribuer des batteries externes.

Sur les batteries, on pouvait lire « voilà une powerbank, vous en aurez besoin ». Il faut dire que l’autonomie de l’iPhone n’a jamais été son plus grand point fort. C’est donc un clin d’œil à une idée reçue, et un beau message marketing pour vanter les mérites du futur Mate 20 Pro. Encore faut-il que celui-ci soit à la hauteur. Après tout, on a déjà vu des oiseaux légendaires se brûler les ailes

À lire sur FrAndroid : Huawei Mate 20 Lite, Mate 20 et Mate 20 Pro : tout ce que l’on sait sur la prochaine gamme du fabricant