Les Intel Core 11e génération 35W (Tiger Lake-H) arrivent sur PC portable avec plein de nouveautés

 

Promis au CES 2021, les nouveaux processeurs Intel Core haute performance pour PC portables sont là. Ils débarquent avec une nouvelle plateforme Intel Evo.

Intel est dans une position complexe. La firme est toujours leader du marché des processeurs, mais se fait rapidement rattraper d’un côté par AMD sur le marché x86 qui propose des puces toujours plus performantes et avec une consommation intéressante, et de l’autre par ARM, au point d’être notamment lâché par Apple. Intel a piétiné pendant longtemps en ratant le coche de l’ultra mobile et en ayant des difficultés grandissantes avec l’évolution de la fabrication des processeurs.

C’est dans ce contexte que le fabricant dévoile aujourd’hui ses puces mobiles Intel Core de 11e génération basées sur Intel Tiger Lake-H.

Des puces qui misent sur les performances

Cette nouvelle génération propose pour la première fois le 10 nm SuperFin d’Intel sur des processeurs misant sur les performances, plutôt que sur l’ultra basse consommation. On parle ici donc de processeurs que l’on retrouve sur des PC plus accessibles, mais aussi les PC les plus encombrants pour le jeu vidéo ou la création sur lesquels on ne veut faire aucune concession sur la puissance.

Intel promet ainsi une amélioration de 5 à 21 % sur une série de jeux (dont Far Cry New Dawn, Hitman 3, War Thunder) en comparant un Intel Core i9-10980HK et un Intel Core i9-11980HK. En comparant avec la compétition, un AMD Ryzen 9 5900 HX, Intel estime que sa nouvelle puce fait mieux avec une différence de 11 à 22 %.

On retrouve également cette différence sur des applications professionnelles : création de vidéo avec After Effects, traitement photo et production sous Microsoft Office. Il faudra évidemment vérifier tout cela lors de nos tests.

Une nouvelle plateforme Intel Evo

En 2021, un processeur n’est pas seulement l’unité de calcul central d’un PC, il est aussi fortement lié à la plateforme technologique de la machine, ce qu’Intel appelle Evo. Sur les processeurs séries-H présentés, cette plateforme va permettre de proposer une connexion PCI Express 4.0 x20, du Thunderbolt 4, un système de stockage directement connecté au CPU et du DisplayPort 1.4b embarqué.

Le southbridge Intel 500 Series Tiger Lake PCH-H va permettre d’y ajouter du PCI Express 3.0 x24, des connexions USB 2 et USB 3, une connexion Intel Killer Wi-Fi 6E et du réseau à 1 Gbit/s. Intel a raison de mettre les bouchés doubles sur ces particularités. C’est notamment par le Thunderbolt 4 que ses machines se distinguent de la concurrence.

Intel promet que l’on retrouvera ses nouveaux processeurs sur plus de 80 nouvelles références qui devraient être bientôt dévoilées par les fabricants de PC.

Les derniers articles