Test LG Gram 16 : le 16 pouces le plus léger et autonome

PC portables • 2021

Ce test est valable pour les variantes suivantes :

Points positifs du LG Gram 16
  • Performances correctes pour une machine si légère
  • Poids plume et écran 16" au format 16:10
  • Autonomie longue durée
  • Refroidissement discret
  • Thunderbolt 4 / USB4
Points négatifs du LG Gram 16
  • Des performances vite limitées
  • Dalle brillante et non tactile
  • Refroidissement insuffisant (throttling)
  • Impression de fragilté au quotidien
  • Clavier bien audible à l'usage
  • Un écran qui manque de fidélité
 

LG renouvelle sa gamme LG Gram en cette fin d’année. Des ordinateurs portables fins et légers dont la mise à niveau s’articule principalement autour des processeurs Intel Core de 11e génération. Seulement, le fabricant introduit une offre nouvelle avec son LG Gram 16, une alternative concrète entre les modèles de 14" et 17" pouces que certains peuvent juger trop compact ou, à contrario, trop grand.

Avec la plateforme Intel Evo, les fabricants d’ordinateurs portables peuvent pousser encore un peu plus loin le concept d’ultraportabilité, en concevant des laptops toujours plus fins et légers sans pour autant devoir (trop) sacrifier les performances. C’est le cas de la série LG Gram dont les atouts ne s’arrêtent pas là puisque LG annonce une grande autonomie, un écran riche en couleurs, et surtout une offre unique à l’heure actuelle puisque le LG Gram 16 est le premier laptop de 16 pouces à embarquer un écran 16:10 avec une belle définition (2560 x 1600 pixels).

LG Gram 16Fiche technique du LG Gram 16Z90P

Modèle LG Gram 16
Taille de l'écran 16 pouces
Définition 2560 x 1600 pixels
Technologie d'affichage LCD
Écran tactile Non
Processeur (CPU) Core i7-1165G7
Puce Graphique (GPU) intel Iris Xe
Mémoire vive (RAM) 16 Go
Mémoire interne 1 To
Norme Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Version du Bluetooth 5.1
Système d'exploitation (OS) Microsoft Windows 11
Dimensions 355,9 x 16,8 mm
Poids 1199 grammes
Prix 1 799 €
Fiche produit

Le PC a été prêté par LG pour ce test.

LG Gram 16Un laptop fin, léger, mais austère

En découvrant ce laptop, on ne peut qu’être surpris par le format et le poids de l’engin. On remarque rapidement que ce format est généreux et offre un bel espace à l’écran et au châssis, et pourtant, le poids est limité à 1,19 kg pour une épaisseur de 16,8 mm. Autrement dit, certains ultraportables de 14 pouces pèsent plus lourd que ce Gram 16 et on s’attend clairement à soulever un objet plus lourd lorsque l’on sort le ce PC de son carton.

En revanche, la recherche de légèreté engage des compromis clairs et nets, visibles dès les premiers instants. Bien que le châssis soit composé d’un alliage en magnésium, ce qui rassure sur sa durabilité et sa résistance aux chocs, celui-ci est incroyablement souple. On ne s’en aperçoit rien qu’en tapant au clavier : le châssis s’affaisse légèrement sous la pression de nos doigts. Idem lorsque l’on utilise le touchpad, on ne peut pas passer à côté de ce sentiment de fragilité que nous renvoie le Gram 16 lors d’un usage quotidien. La flexibilité des matériaux est encore plus significative au niveau de l’écran, si bien qu’on redoute un choc involontaire ou une chute.

L’autre point discutable concerne évidemment le design général et l’esthétique du PC. Il est classique et minimaliste au possible, pour ne pas dire austère. Cela sera sans doute un point positif pour certains, mais pas pour d’autres, car le Gram 16 se démarque uniquement pas cette sobriété, son format qui libère de l’espace et son poids plume. Remarquez, c’est déjà beaucoup.

Il est clair qu’en passant outre cette esthétique pour le moins consensuelle, il y a plusieurs points que l’on apprécie fortement. Les larges repose-poignets par exemple, le touchpad généreux et la présence d’un pavé numérique, et bien sûr l’intégration de l’écran qui dispose de bordures fines même sur ses parties inférieure et supérieure.

La dalle ne dilue aucun reflet – Le revêtement rugueux du laptop attire et conserve la poussière

La dalle ne dilue aucun reflet – Le revêtement rugueux du laptop attire et conserve la poussière // Source : Matthieu Legouge

Malgré le fléchissement du châssis et la souplesse de l’écran, il faut tout de même constater que les finitions et l’assemblage de ce laptop nous semblent sans reproche. Il n’y a rien qui laisse à penser que LG a fait des compromis ici et dans l’ensemble le Gram 16 fait bonne figure. La flexibilité des matériaux est un élément sans doute incontournable pour réduire le poids au maximum.

Enfin, il y a aussi de petites choses qui donnent satisfaction. On pense à la bonne stabilité du laptop sur le bureau, grâce à ses quatre pieds antidérapants qui le rehaussent légèrement, à l’ouverture avec une seule main qui ne pose aucun problème, ou encore à un revêtement qui conserve peu les traces de doigts. Notons tout de même que ce revêtement autour du clavier et touchpad est rugueux et n’est pas des plus agréables au toucher.

Clavier et touchpad

Le clavier du Gram 16 occupe un bel espace et se permet même d’intégrer un pavé numérique. Certaines touches ont toutefois une taille réduite, où sont partagées entre plusieurs fonctions.

L’expérience de frappe n’est pas mauvaise, mais on a connu mieux. La course des touches est très courte et réactive. L’activation est bien marquée, tant au ressenti sous le doigt qu’à l’oreille. Le clavier du Gram 16 est en effet bien audible par rapport à d’autres, ce qui peut éventuellement être dérangeant au quotidien. Bien sûr, les nuisances émises n’ont rien à voir avec un clavier mécanique, mais elles sont suffisamment perceptibles pour que cela soit souligné ici. Enfin, le rétroéclairage est suffisamment lumineux et ajustable sur 2 niveaux d’intensité, en plus de sa désactivation.

Le touchpad arbore de généreuses dimensions (131.5 x 82.6mm) tout en laissant un bel espace pour les poignets. Pas grand-chose à redire sur sa précision ou l’expérience de glisse qui sont excellentes. En revanche, le son émis par les clics est une nouvelle fois assez distinct et bien audible. Finalement, les bruits que l’on constate à l’usage viennent compléter nos remarques à propos de la flexibilité du châssis et de l’écran : ils renvoient le sentiment d’un laptop « bon marché » quand bien même la qualité de fabrication semble au rendez-vous.

La connectique

Le LG Gram 16 n’est pas avare en connectique, chose que devient de plus en plus rare sur des modèles qui se distinguent par leur finesse. Sur la tranche droite, on trouve deux ports USB 3.2, un lecteur de cartes microSD, ainsi qu’une encoche de sécurité Kensington.

À cela s’ajoute, sur la tranche gauche, deux ports USB-C compatibles Thunderbolt 4 et Power Delivery, une sortie combo jack, et enfin un port HDMI.

Webcam et audio

Il n’y a, hélas, rien de rien à signaler de positif en ce qui concerne la section audio et la webcam du Gram 16. Ce sont souvent les deux parents pauvres des laptops, chose d’autant plus vraie sur le segment de l’ultraportable. L’audio est médiocre et peu puissant, tandis que la caméra est selon nous bien insuffisante pour un usage quotidien et professionnel, notamment pour le télétravail. Elle fera l’affaire, faute de mieux.

L’absence d’infrarouge permet toutefois une intégration réussie de la webcam, avec une bordure supérieure qui reste fine malgré sa présence. Le LG Gram 16 propose toutefois de la biométrie, avec un capteur d’empreinte digitale placé sur le bouton d’alimentation.

LG Gram 16Un écran agréable au quotidien

Sur le papier l’écran est le grand atout du LG Gram. Notre exemplaire de test arbore une dalle de 16 pouces, au format 16:10, avec une définition de 2560 x 1600 pixels. En démarrant pour la première fois le PC, j’ai presque été trompé par cet écran, pensant qu’il s’agissait là d’une dalle tactile.

LG a en effet opté pour une dalle brillante, et non matte, sans doute pour doper la luminosité de l’écran. Une dalle brillante mais non tactile, donc. Cependant, la luminosité maximale n’est pas vraiment beaucoup plus haute que d’autres, avec un pic mesuré à 365 cd/m². C’est suffisant, mais certainement pas dans toutes les situations, avec des reflets dérangeants dans une pièce bien exposée ou à l’extérieur. Le point noir est quant à lui mesuré à 0,277 cd/m², ce qui débouche sur un taux de contraste de 1 319:1, une valeur assez bonne pour une dalle IPS.

Test LG Gram 16 : le 16 pouces le plus léger et autonome

La température de couleurs est un peu trop froide avec une valeur moyenne de 7 135 K et dans l’ensemble l’écran du LG Gram 16 manque de justesse. On l’aperçoit sur la courbe RGB, le gamma et l’échelle de gris, mais également avec un Delta E moyen de 4,9 et un Delta E max de 7,21.

En revanche, cet écran affiche des palettes de couleurs assez riches. La couverture sRGB est de 100 %, tandis que AdobeRGB et DCI-P3 sont respectivement représentés à 84,3 % et 95,4 %.

Test LG Gram 16 : le 16 pouces le plus léger et autonome

Globalement, nous n’avons pas affaire à un mauvais écran. Son utilisation au quotidien est très agréable avec une belle densité de pixels et un format 16:10 qui fait la différence pour la productivité. Les plus exigeants auront toutefois besoin d’étalonner cet écran.

LG Gram 16Logiciel

Le LG Gram 16 est le premier laptop que nous testons à être livré avec Windows 11, dans sa version Famille ici. Il arrive aussi avec une panoplie de logiciel préinstallé, à commencer par l’indéboulonnable antivirus McAfee qui est une source de nuisances constantes dont on se passerait bien.

Test LG Gram 16 : le 16 pouces le plus léger et autonome

On retrouve également la suite de logiciel de Cyberlink (AudioDirector, PhotoDirector, etc.), et plusieurs logiciels LG. Parmi eux LG nous offre les services de Virtoo, pour associer smartphone et laptop, LG Update Center, LG Easy Guide, mais surtout LG Control Center. Ce dernier n’est pas indispensable, mais permet d’avoir deux ou trois choses utiles sous la main : la gestion de l’alimentation, de la sécurité Windows, le mode de refroidissement, ou encore la température de couleurs de l’écran.

LG Gram 16Performances

Le LG Gram 16 tire ses performances de le plateforme Tiger Lake avec un processeur Core i7-1165G7, la 11e génération de processeurs mobiles d’Intel qui équipent déjà de nombreux laptops. Avec ses 4 cœurs et 8 threads, il fonctionne à une fréquence de base de 2,8 GHz et une fréquence maximale de 4,7 GHz en single-core. Son TDP max est de 28 W, en réalité le LG Gram abaisse sa consommation aux environs de 22 W lors de charges lourdes lorsque nous sélectionnons le profil « performances » via le logiciel LG Control Center. En mode « optimal », la consommation se situe davantage entre 18 et 20 W.

Test LG Gram 16 : le 16 pouces le plus léger et autonome

Cette stratégie de faible consommation grève légèrement les performances, comme nous pouvons le voir avec Cinebench R23. Notre LG Gram 16 y obtient 1 372 points en single-core et 4 655 points en multi-core. Ces résultats (en multi-core) se situent entre 10 et 20 % en dessous d’autres laptops équipés de cette même puce et que nous avons pu examiner ces derniers temps. À titre d’exemple, le Honor MagicBook 14 affichait un score de 5 702 points lors de son test.

Test LG Gram 16 : le 16 pouces le plus léger et autonome

L’écart est moins marqué avec le benchmark Modern Office de PCMark 10. Notre exemplaire obtient un score de 5 058 points, de peu inférieur à d’autres configurations similaires. Il se montre largement taillé pour les tâches classiques et quotidiennes, et peu même gérer des charges un peu plus conséquentes jusqu’à un certain seuil.

Notre évaluation s’est poursuivie avec un test d’encodage sous HandBrake. Notre fichier vidéo d’une douzaine de minutes (en 4K) a été convertie vers un fichier MP4 en 1080p en 15 minutes et 16 secondes avec une moyenne de 19,3 fps.

Test LG Gram 16 : le 16 pouces le plus léger et autonome

Notre modèle de test embarque seulement un SSD SK Hynix de 512 Go, pour un espace de stockage effectif de 456 Go. Ses performances sont plutôt bonnes avec 3,5 Go/s en lecture séquentielle et quasiment 3 Go/s en écriture séquentielle.

3D Mark

Les performances graphiques d’Iris Xe sont loin d’être mauvaises pour une puce basse consommation comme celle-ci, et le gain est palpable par rapport à la génération précédente. Notre configuration affiche un score global de 15 773 points sous Night Raid, avec 20 060 points pour la partie graphique et 7 135 points pour le CPU. Vous trouverez ci-dessous les autres résultats des différents benchmarks que nous avons exécutés avec 3D Mark.

Time Spy (Graphics score) : 1 639 points
Time Spy Extreme (Graphics score) : 773 points
Time Spy Stress Test : 96,2 % (stabilité du frame rate)

Dissipation thermique et bruit

Le LG Gram est un laptop silencieux quasiment en toutes circonstances. Même lors de charges lourdes, sur le profil « performance », la ventilation reste très discrète, si bien qu’elle ne vient jamais nous déranger.

En revanche les températures montent rapidement, jusqu’à un seuil de 91 °C. À partir de ce moment, le processeur adapte sa cadence et ne dépasse plus les 3,8 GHz. On ressent bien la chaleur au centre du clavier, il est clair que la dissipation thermique n’est pas le fort du LG Gram avec un throttling fréquent lors de notre stresstest.

LG Gram 16Autonomie

Là où le LG Gram est extrêmement convaincant, c’est au niveau de son autonomie. Ce laptop est en effet équipé d’une batterie de 80 Wh, alors que généralement les ultrabooks vont rarement au-delà des 60 Wh. Résultat : une autonomie évaluée à 12 heures et 42 minutes avec notre protocole habituel sous PCMark 10, qui va avec le meilleur indice de performance que nous ayons relevé pour le moment, 7 885 points. Notre évaluation est loin de celles réalisée par LG lui-même, qui annonce jusqu’à 22 heures d’autonomie, le fabricant indique avoir utilisé MobileMark 2014 pour mettre en avant ce chiffre.

En revanche, la recharge est un peu plus longue que la moyenne avec le chargeur USB-C de 65 W. Comptez un peu plus de 2 heures et 30 minutes pour une charge complète.

LG Gram 16Prix et disponibilité du LG Gram 16

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le LG Gram 16 est disponible sur le site officiel de LG, dans sa version dotée de 1 To de stockage. Celle-ci est commercialisée 1 799 €, un prix qui ne rend pas vraiment ce laptop compétitif par rapport à la concurrence. Ce laptop se montre toutefois à un bien meilleur prix dans sa version 512 Go sur Amazon, en dessous de 1 500 €.

Notre avis sur Le LG Gram 16

design
7
Le LG Gram 16 a plusieurs avantages avec son design sobre et minimaliste : il est discret et passe-partout, bien construit et léger. Toutefois, une sensation de fragilité se dégage de l’ensemble et la certification avec la norme militaire MIL-STD-810G ne nous rassure pas outre mesure.
écran
7
L’écran est très pratique au quotidien grâce à sa taille, son format et sa définition. On regrette toutefois qu’il s’agisse d’une dalle brillante et que son étalonnage d’usine soit si peu fidèle.
caméra
6
La webcam du Gram n’apporte rien de nouveau à l’équation. Son rendu est trop imprécis et sa définition trop basse pour offrir une qualité de capture suffisante à nos yeux.
performances
7
Les performances ne sont pas mauvaises si l’on considère le poids limité de la machine, mais elles sont inférieures à d’autres laptops qui possèdent un système de dissipation thermique plus important et efficace. Pour résumer, le Gram 16 offre un niveau de performance correct et un silence très appréciable, ce qui est déjà pas mal sur une machine qui pèse à peine plus d’un kilo.
logiciel
6
Livré avec Windows 11, le LG Gram 16 n’exclut pas pour autant les logiciels tiers comme McAfee, dont on se passerait bien. La suite de logiciels de LG apporte le strict minimum et ne se montre pas indispensable au quotidien.
autonomie
10
Le LG Gram 16 est l’ultrabook le plus autonome passé entre nos mains cette année. Le processeur à basse consommation et la batterie de 80 Wh font des merveilles malgré une définition d’écran assez haute.
Note finale du test
7 /10
Le LG Gram 16 se situe quelque part entre très bons et moins bons. Son excellente autonomie, son écran confortable, son design passe-partout et son poids plume, en font une alternative parfaitement recommandable pour ceux qui recherchent portabilité et confort.

Mais en regardant de plus près, certains points laissent à désirer. On pense bien sûr aux matériaux du châssis et du capot qui fléchissent lorsqu’on manipule le PC, au système de refroidissement discret, mais insuffisamment efficace, et à des performances globales en retrait par rapport à d’autres configurations similaires.

Pour résumer, le LG Gram 16 s’adresse en premier lieu aux nomades qui souhaitent profiter d’un ultrabook agréable à vivre au quotidien et qui n’ont pas spécialement besoin de réaliser des tâches lourdes quotidiennement. L’écran de 16 pouces est une belle option, le Gram offre une large surface d’affichage tout en restant très léger, sur ce point, et celui de l’autonomie, la concurrence ne fait pas mieux.

Points positifs du LG Gram 16

  • Performances correctes pour une machine si légère

  • Poids plume et écran 16" au format 16:10

  • Autonomie longue durée

  • Refroidissement discret

  • Thunderbolt 4 / USB4

Points négatifs du LG Gram 16

  • Des performances vite limitées

  • Dalle brillante et non tactile

  • Refroidissement insuffisant (throttling)

  • Impression de fragilté au quotidien

  • Clavier bien audible à l'usage

  • Un écran qui manque de fidélité

Les derniers articles