Microsoft Research a mis au point un nouveau concept d’étuis pour smartphones qui ajoute un affichage secondaire grâce à un écran à encre électronique : il permettrait notamment d’afficher des informations supplémentaires.

Microsoft n’a visiblement pas encore lâché le marché du mobile. Les équipes de la firme de Redmond travaillent actuellement sur un nouveau design de coque de protection pour smartphones qui ont la particularité d’ajouter un deuxième écran e-ink (à encre électronique). Celui-ci serait connecté au Lumia 640, utilisé pour le prototype, à l’aide de connectiques ajoutées au dos du smartphone.

On peut le voir à l’œuvre pour afficher des notes, des rappels, la météo ou même un billet d’avion électronique avec QR Code. Dans un premier temps, les équipes de Microsoft n’ont pas intégré un écran tactile, mais cinq boutons en bas de l’étui : « notre prototype utilise un module d’affichage à encre électronique flexible qui est préexistant. Par souci d’efficacité, nous n’avons pas intégré un écran tactile : nous avons préféré incorporer cinq boutons tactiles en bas de l’écran ».

Dans un second temps, Microsoft a envisagé des scénarios dans lesquels l’écran e-ink prend en charge le tactile. Selon ce raisonnement, le second écran sur l’étui du smartphone pourrait aller bien plus loin que la simple fonction d’affichage : on pourrait l’utiliser comme clavier ou pour modifier la police d’écriture dans un texte, par exemple.

Le projet a pour but de fournir une autre solution à la demande des utilisateurs pour augmenter l’espace d’affichage, mais sans augmenter la taille du smartphone. Une bonne initiative de la part de Microsoft qui souhaite, tant bien que mal, se réinsérer dans le marché du mobile.