Une nouvelle organisation interne aurait changé le calendrier de développement chez Microsoft. La prochaine version majeure prévue à la fin de l’année 2019 en subirait les frais.

Il y a quelques semaines, Microsoft a créé la surprise en publiant une version de test de Windows 10 20H1, une version du système prévue en 2020, alors même qu’aucune des deux mises à jour prévues en 2019 n’est encore sortie officiellement. La très réputée journaliste Mary Jo Foley a pu investiguer sur les raisons de ce test, derrière lequel ne se cache malheureusement pas une nouvelle fonction révolutionnaire.

Azure prend un peu plus le pouvoir

Dans son article, elle explique que la récente réorganisation à l’intérieur de Microsoft a eu des répercussions sur le développement de Windows 10. Plus précisément,  Microsoft a décidé d’aligner le développement de Windows et Azure (le très populaire service de cloud), et a notamment placé l’équipe qui s’occupe du noyau Windows (Windows core OS) sous la tutelle de l’équipe cloud.

Cette équipe est chargée de développer des fonctions dans les fondations mêmes de Windows, qui permettront après aux autres équipes (Xbox, Edge, Azure, Server, etc.) de créer des nouveautés pour les mises à jour de Windows 10. D’après Mary Jo Foley, cette organisation fait que l’équipe Azure a désormais la priorité sur les demandes de nouvelles fonctions. Cela signifie qu’entre une fonction destinée à Azure, ou une fonction destinée au grand public, Microsoft tranchera en faveur de la première.

Si Microsoft décide de suivre cette stratégie, la firme risque de perdre un peu plus de poids sur le marché grand public.

Une mise à jour bien maigre en fin d’année

Une autre conséquence de cette restructuration est un changement de calendrier pour les équipes de Microsoft. Désormais, l’équipe en charge du noyau Windows proposera ses mises à jour en juin et en décembre chaque année. Problème : le mois de juin 2019 semble être une promesse impossible à tenir, et la mise à jour n’aura donc pas lieu cette année. Ainsi, la nouvelle version de Windows 10 prévue à la fin de l’année 2019 ne pourra pas bénéficier de nouveautés qu’elle aurait apportées.

Résultat, il semblerait que la mise à jour de Windows 10 prévue à la fin de l’année ne comportera peu ou prou pas de nouveautés. Il faudra donc attendre le début de l’année 2020 pour une nouvelle mise à jour majeure de Windows.