Microsoft va bien : 138 milliards de dollars en banque, grâce à Xbox, Surface, Office et Azure

 

Microsoft a publié ses résultats trimestriels. La firme se porte très bien, porté par la pandémie qui bénéficie aux secteurs technologiques et vidéoludiques.

Satya Nadella

La crise sanitaire qui aura occupé le monde entier tout au long de l’année 2020 a déjà eu un impact fort sur l’économie mondiale. Il y a deux secteurs en particulier qui bénéficient de cette situation : d’abord les nouvelles technologies, en particulier le secteur du cloud et des services pour le télétravail, et d’autre part le secteur des jeux vidéo. Dans les deux cas, il s’agit de conséquences directes des mesures de confinements mises en place par les différents gouvernements.

C’est donc tout naturellement que les résultats financiers de Microsoft sont en nette hausse pour son premier trimestre de l’année fiscale 2021 (juillet à septembre). La firme a un pied dans ces deux secteurs. Elle annonce un chiffre d’affaires de 37,2 milliards de dollars pour un bénéfice net de 13,9 milliards. Cela lui permet de porter à 138 milliards de dollars son argent en banque, qui lui a récemment permis d’annoncer le rachat de l’éditeur Zenimax (Bethesda) pour 7,5 milliards de dollars « en cash ».

Xbox devient un moteur

Pour la première fois, Microsoft note sa division Xbox parmi les responsables de ces bons résultats financiers. Historiquement, la firme donnait de moins en moins d’informations sur les résultats de Xbox, conscient que la marque était en retrait face à ses concurrents Nintendo et PlayStation.

La firme n’a pas donné de détails, et n’a pas mis à jour le nombre d’abonnés à son Xbox Game Pass, mais annonce tout de même une hausse du chiffre d’affaires du gaming de 22 % par rapport à l’an passé, poussé par la vente de jeux et d’abonnement en hausse de 30 %, mais tiré vers le bas par une baisse de 27 % du chiffre d’affaires hardware, les ventes de consoles Xbox One.

La firme anticipe une hausse de 40 % de ce chiffre d’affaires au trimestre suivant, quand les Xbox Series S et Series X commenceront leur commercialisation.

C’est aussi la première fois que Microsoft mentionne les jeux « first party » comme responsables de sa bonne santé dans le secteur du jeu vidéo. Les jeux first party sont les jeux développés par ses propres studios. Il faut dire que le trimestre a été marqué par la sortie de plusieurs titres maisons : Microsoft Flight Simulator, Grounded, Battletoads, Tell Me Why et Wasteland 3. Plusieurs licences de la firme ont également été en tête des ventes (en dollars) sur Steam pendant plusieurs semaines sur cette période.

Microsoft précise que le rachat de Zenimax / Bethesda n’est pas encore finalisé, et les chiffres de ces nouveaux studios ne sont donc pas inclus ici. Le rachat devrait être finalisé d’ici juin 2021.

Azure et Surface se portent bien

Les autres piliers de Microsoft sont toujours là pour renforcer son activité. Le chiffre d’affaires de son cloud Azure est en hausse de 48 % et l’offre entreprise d’Office 365 est en hausse de 21 %.

Si l’on se concentre sur les activités liées au télétravail. Microsoft Teams compte désormais 115 millions d’utilisateurs actifs au quotidien, soit une hausse de 50 % en 6 mois. LinkedIn a désormais 722 millions d’utilisateurs. Chez les particuliers, le nombre d’abonnements à Microsoft 365 (le nouveau nom d’Office 365) passe à 45,3 millions.

La gamme Surface Laptop Go

La gamme Surface Laptop Go // Source : Microsoft

Microsoft note aussi une hausse de la demande pour les ordinateurs, ce qui bénéficie à sa division Surface dont les résultats sont en hausse de 37 %, pour un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de dollars. Il faudra surveiller au prochain trimestre ce que donneront les premiers chiffres de vente du Surface Laptop Go.

Les derniers articles

  • Comment profiter de ses jeux PS5 sur une PS4

    Sony

    Comment profiter de ses jeux PS5 sur une PS4

    22 novembre 202022/11/2020 • 16:00