Windows 10 : la dernière mise à jour peut causer la destruction de l’index des fichiers

Un problème heureusement rencontré par un nombre très faible d’utilisateurs

 

Déployée par Microsoft lors du dernier Patch Tuesday, la mise à jour KB4592438 provoquerait, chez un petit nombre d’utilisateurs ayant préalablement lancé une vérification de leurs SSD, l’apparition d’un écran bleu à l’intitulé peu engageant.

Windows 10

Vous avez installé la mise à jour KB4592438 de Windows 10 ? Elle pourrait s’avérer problématique…

À l’occasion de ses Patch Tuesday, Microsoft déploie tous les seconds mardis de chaque mois une mise à jour visant à corriger des bugs, renforcer la sécurité ou plus simplement peaufiner l’expérience sur Windows 10. La dernière mise à jour (KB4592438) semble malheureusement avoir fait plus de mal que de bien pour une petite portion d’utilisateurs des versions 2004/20H2 de Windows 10.

Et pour cause, certains utilisateurs avancés ont été confrontés à un écran bleu après avoir voulu lancer une vérification de leur SSD à l’aide de la commande checkdisk « chkdsk c : /f ». À la clé, l’apparition du code d’erreur NTFS FILE SYSTEM, suggérant une possible destruction de l’index des fichiers sur les SSD, note le site spécialisé MonWindows.

Un bug que Microsoft n’a pas encore évoqué de manière officielle

Plus problématique, un redémarrage ne suffit pas à mettre fin à cet écran bleu. Le PC ne veut tout simplement plus redémarrer normalement après son apparition initiale. La chose n’est toutefois pas irrémédiable, et heureusement. Il faut néanmoins passer par le mode sans échec de Windows 10 (dont nous vous détaillons les arcanes ici) pour pouvoir utiliser à nouveau la commande « chkdsk c: /f », qui permettra alors de revenir à une expérience fonctionnelle sur l’OS de Microsoft.

Pour l’instant, le géant de Redmond n’a pas encore confirmé officiellement l’existence de ce bug, et il est donc difficile de savoir exactement d’où il vient et pourquoi il engendre une erreur aussi pénalisante. Heureusement, seul un faible nombre d’utilisateurs pourrait être concerné, puisque cette erreur semble n’apparaître que lorsqu’on lance une vérification des SSD à l’aide de la commande bien spécifique évoquée plus haut. Une manipulation que l’immense majorité des utilisateurs n’aura probablement aucune intention de réaliser.

Mise à jour : Microsoft a confirmé l’existence du bug rapporté en premier lieu par le site allemand BornCity. La firme admet qu’un « petit nombre d’appareils qui ont installé cette mise à jour ont fait remonter qu’en exécutant chkdsk /f, leur système de fichiers pourrait être endommagé au point de ne pas pouvoir démarrer ». 

Microsoft explique avoir déjà apporté un correctif qui devrait désormais être déployé sur l’ensemble des machines concernées.

Si le problème persiste, le groupe recommande néanmoins la manipulation suivante depuis le mode sans échec de Windows 10 : Allez dans les options avancées, puis dans l’invite de commande. Une fois ce dernier ouvert, tapez : « chkdsk /f ». Laissez l’opération checkdisk suivre son cours, puis entrez « exit ». Windows 10 devrait alors être en mesure de redémarrer normalement. 

Les derniers articles