App Store : si Shadow s’est fait expulser deux fois, c’est à cause de Microsoft

 

Lors du procès entre Apple et Epic Games, les coulisses du jeu vidéo continuent d’animer les débats. Mercredi, on a ainsi appris que, si le service de cloud computing Shadow s’était fait expulser deux fois de l’App Store, c’était en fait à cause de Microsoft, décidé à y pousser xCloud.

Shadow sur iPhone

L’application Shadow est revenue dans l’App Store d’Apple // Source : Frandroid

Alors qu’ils viennent de sortir d’un bras de fer, soldé par le rachat de Blade par Octave Klaba, les salariés de Shadow seront ravis d’apprendre que leurs déboires de l’année passée avec Apple et l’App Store étaient en fait dus… à Microsoft.

C’est l’une des informations qui émanent du tumultueux procès entre Apple et Epic Games autour de l’App Store et de Fortnite. Depuis lundi, c’est le défilée des acteurs de la tech à la barre et des révélations sur les petits arrangements entre entreprises du jeu vidéo en coulisses.

Shadow, un dommage collatéral

Microsoft était appelé à témoigner, mercredi, à la demande d’Epic pour expliquer les difficultés rencontrées par le géant de Redmond pour faire valider son service de cloud gaming xCloud sur l’App Store. Après des mois de négociations, Xbox Cloud Gaming a finalement été lancé en avril 2021 sur iOS et macOS par l’intermédiaire des navigateurs et non de l’application Xbox dans le store d’Apple.

Et pour plaider sa cause, Microsoft a alors demandé des explications à Apple sur la présence de l’app Shadow qui permettait aussi d’accéder à de nombreux jeux en streaming alors que xCloud était refusé. « Nous montrions deux exemples (Shadow et Netflix, ndlr) où un jeu ou une application pouvait exister. Et nous ne comprenions pas pourquoi nous ne pouvions pas », a expliqué Lori Wright, responsable du développement commercial pour Xbox, lors du procès. « Je pense qu’ils ont fini par retirer Shadow de l’App Store sur la base de cet e-mail que nous avons envoyé. Ce n’était pas notre intention bien sûr, c’était un dérivé. »

xCloud arrive enfin sur iPhone, iPad et PC Windows 10

xCloud arrive enfin sur iPhone, iPad et PC Windows 10 // Source : Xbox

Conséquence directe ou non, Shadow a en effet été banni deux fois temporairement de l’App Store. En février 2020, Apple avait invoqué un « manquement à agir conformément à une partie spécifique des directives de l’App Store » pour justifier sa décision avant d’autoriser de nouveau l’app plus tard.

La firme française avait expliqué qu’à la différence de Xbox et son service de cloud gaming, Shadow reposait sur une offre de PC Windows 10 dans le nuage pouvant s’exécuter depuis n’importe quel appareil iOS pour exécuter les logiciels ou jeux détenus par l’utilisateur. Il ne s’agissait pas d’une offre de jeux. Début 2021, rebelote pour le service qui se voit à nouveau exclu du store « en raison d’un malentendu » sur sa nature, nous avait alors expliqué Shadow.

Pas de passe-droit pour personne

The Verge rappelle que Steam avait connu aussi quelques déconvenues pour tenter de s’implanter sur l’App Store avec son service de streaming de jeux Steam Link. Apple refusait l’app, car elle permettait d’accéder à une autre boutique d’applications, celle de Steam, sur iPhone ou iPad. En mai 2019, Apple a finalement autorisé l’application.

En revanche, GeForce Now de Nvidia, Google Stadia ou Xbox n’ont jamais réussi à obtenir le droit d’importer leur application de cloud gaming. Les deux services ont dû accepter de passer par des navigateurs pour pouvoir proposer leur offre et leurs jeux. Mais il est désormais possible de jouer à Cyberpunk 2077, Red Dead Redemption II ou GTA V sur iPhone ou iPad, via les navigateurs (Safari, Chrome, Edge).

Les derniers articles