Pris la main dans le sac, Oppo chercherait lui aussi à se lancer dans la course effrénée des smartphones pliables. Le brevet d’un concept flexible a en effet été récemment repéré.

Toutes les rumeurs portaient à croire que la fin de l’année 2018 allait voir débarquer au moins un concept de smartphone pliable. La communauté a été gâtée, puisque ce sont deux produits plus ou moins aboutis qui sont venus pointer le bout de leur nez : le FlexPay de Rouyu Technology dans un premier temps, puis l’écran Infinity Flex Display de Samsung dans un second temps.

Oppo imagine plusieurs concepts

Un rythme qui devrait se poursuivre dans les prochains mois, puisqu’il se murmure qu’un appareil mobile flexible et 5G estampillé Huawei devrait sortir de terre à l’occasion du Mobile World Congress (MWC), organisé fin février 2019. Et pour couronner le tout, la marque Oppo, filiale du groupe BBK Electronics (également propriétaire de Vivo, OnePlus et Realme), pourrait elle aussi se joindre à la fête.

C’est tout du moins ce que laisse penser un brevet déposé auprès de l’administration nationale de la propriété intellectuelle chinoise, mis en exergue par le média néerlandais Mobielkopen, et relayé par GizmoChina. Sans mentionner la moindre dimension, le fichier repose en effet sur un concept d’appareil capable de se plier et déplier en deux à l’aide de ce qui ressemble à une charnière centrale, offrant alors deux types d’usage à l’utilisateur : un mode smartphone et un mode tablette.

Un créneau de plus en plus convoité

Selon le document publié le 13 novembre dernier, la firme asiatique aurait visiblement imaginé plusieurs versions de son produit flexible : dans les faits, rien ou presque ne change, hormis la position des différents capteurs située à l’avant et à l’arrière du modèle. Si rien ne prouve qu’un tel concept s’introduira sur le marché au cours des prochains mois, force est de constater qu’Oppo réfléchit activement à se positionner sur ce créneau de plus en plus convoité par les fabricants du secteur.

À lire sur FrAndroid : Le smartphone pliable de Samsung arrive 5 ans trop tard