Les smartphones pliants ne baissent toujours pas de prix… et c’est plutôt normal

 

Posséder un smartphone pliable revient toujours aussi cher en 2023, voire plus encore, alors qu'on pouvait espérer l'inverse. Pourtant, c'est plutôt normal (pour l'instant).

Samsung Galaxy Z Fold 5 // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Samsung vient de présenter ses nouveaux smartphones pliables, les Galaxy Z Flip 5 et Galaxy Z Fold 5. Le géant sud-coréen prouve une nouvelle fois son savoir-faire et sa domination sur le marché des téléphones pliants. Les petites bourses devront néanmoins toujours faire l’impasse dessus…

Les Galaxy Fold et Flip augmentent de prix

Plier un smartphone, il y a encore quelques années, c’était de l’ordre de la science-fiction (tout du moins si on souhaitait qu’il fonctionne toujours après ça). Samsung a néanmoins ouvert la voie de ces produits auprès du grand public… mais à quel prix ?

Le premier Galaxy Z Fold est arrivé sur le marché à 2020 euros et nous disions à l’époque que « il est incroyablement onéreux et se destine uniquement à être un signe extérieur de richesse ». Il en va de même pour le Galaxy Z Flip qui coûtait 1500 euros à sa sortie malgré ses caractéristiques techniques plutôt moyennes en dehors de son écran.

La génération « 3 » était toutefois porteuse d’espoir avec une baisse de prix assez significative : 1800 euros pour le Fold, seulement 1059 pour le Flip… ce qui a permis soit dit en passant à Samsung d’en vendre beaucoup plus. La machine était lancée, les prix ne pouvaient plus que baisser. Pas vrai ?

Raté ! Les Galaxy Z Fold 5 et Z Flip 5 sont proposés à cent euros de plus que leurs prédécesseurs à stockage égal et même 120 euros de plus pour les stockages les plus importants. Un coup de poignard qui décevra celles et ceux qui attendaient le nouveau modèle pour se l’offrir.

La logique de l’inflation

Ce qu’il faut se rappeler, c’est qu’une même gamme de téléphones ne baisse que rarement de prix et évolue souvent avec l’inflation. Si l’on regarde le prix des Galaxy S et des iPhone, on note une constante hausse de prix au fil des ans.

Le Samsung Galaxy S, une autre époque // Source : Frandroid

Le Galaxy S par exemple a été lancé en 2010 au prix de 499 euros. En prenant en compte l’inflation, il couterait donc 620 euros aujourd’hui, mais les nombreuses évolutions techniques, le coût des matériaux et l’amortissement des coûts de production font que le Galaxy S23 coûte cette année 959 euros.

D’autres gammes à venir

Pour le moment, cette logique accompagne la montée en gamme du produit et la montée en puissance de la production afin de générer des économies d’échelle. Samsung étant majoritaire sur le marché mondial des smartphones pliables, il y a peu d’intérêt pour le moment pour Samsung de proposer une alternative à petit prix.

Un jour arriveront des marques qui réussiront à (vraiment) casser les prix et proposer un smartphone pliable, certes moins bien, mais aussi beaucoup moins cher. Et si le marché sature avant cela, Samsung s’en chargera en proposant une nouvelle gamme Galaxy X Flip ou Y Fold, équivalent pliant des Galaxy A. Les Galaxy Z Flip et Z Fold quant à eux continueront à se vendre aussi cher et à servir de vitrine technologique pour le constructeur.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.