D’après un média coréen, Samsung pourrait décliner sa gamme Galaxy S10 en trois versions, au lieu de deux. L’une d’elle, correspondant probablement au S10+, intègrerait un triple capteur photo comme le Huawei P20 Pro.

Le prochain flagship du géant coréen, le Galaxy S10, est encore voilé de mystère. Cependant, quelques rumeurs circulent sur l’appareil, comme le fait qu’il intègre la reconnaissance faciale en trois dimensions.

Aujourd’hui, c’est le média coréen ETNews qui diffuse d’importantes informations à propos de l’appareil, informations à prendre avec des pincettes puisque le journaliste ne précise pas l’origine de ses sources.

Triple capteur et triple déclinaison

D’après ETNews, Samsung prévoirait trois versions différentes contre deux habituellement (la version classique et la version Plus) :

  • Le « Beyond 0 » de 5,8 pouces et son simple capteur photo
  • Le « Beyond 1 » de 5,8 pouces et son double capteur photo
  • Le « Beyond 2 » de 6,2 pouces et son triple capteur photo

Derrière ces noms de codes se cachent plusieurs informations. Le « Beyond 1 » devrait correspondre à la version classique de ce Galaxy S10. Rien de particulier à ce niveau-là, la diagonale de 5,8 pouces de l’écran correspond à ce que propose le Galaxy S9, et l’arrivée du double capteur photo est attendu, après avoir été réservé au Galaxy S9+ en 2017.

Le « Beyond 2 », de par son écran de 6,2 pouces, serait le nom de code du Galaxy S10+. L’information principale ici réside en ce triple capteur photo, qui serait une première pour la marque coréenne. On pourrait donc retrouver un système proche du Huawei P20 Pro, premier smartphone à triple capteur du marché.

Enfin, le « Beyond 0 » est à l’origine de plusieurs théories. La première, la plus crédible, serait d’être une version plus abordable « Lite » du Galaxy S10, comme le Galaxy S5 Lite sorti il y a quelques années.

Avec ce potentiel Galaxy S10 Lite, Samsung pourrait se positionner autour des 600 euros, pour combler le vide entre ses appareils à plus de 900 euros (Galaxy S) et le reste de sa gamme, qui ne dépasse pas les 500 euros (Galaxy A8). Un simple capteur photo parait cependant léger face à la concurrence pour un appareil à 600 euros prévue en 2019.

Mais ce « Beyond 0 » pourrait également être une déclinaison régionale du « Beyond 1 », dans une volonté de séparer le marché domestique de Samsung (la Corée du Sud) du reste du monde. La marque a l’habitude de décliner ses smartphones selon les régions avec des caractéristiques différentes et selon ses capacités de production. Enfin, ce nom de code peut tout simplement désigner un prototype qui ne correspond à aucun produit fini.

À moins que le smartphone pliable de Samsung, prévu pour 2019, se cache dans ces noms de code ? Cela semble cependant peu probable, si les informations d’ETNews se révèlent vraies.

À lire sur FrAndroid : Samsung Galaxy S10 : un artiste l’imagine avec une encoche