Lors de l’International Information Display Exhibition du COEX à Séoul, Samsung Display à confirmer officiellement travailler sur une technologie nommée Quantum Dot OLED (QD-OLED).

Ce n’est pas la première fois que l’on entend parler de la technologie Quantum Dot OLED (QD-OLED). En 2014, des rumeurs à ce sujet circulaient déjà.

Désormais, nous avons un peu plus d’information quant à la volonté de SDC (Samsung Display Company) de s’orienter vers cette technologie. Lors de l’International Information Display Exhibition en Corée du Sud, un journaliste a voulu en savoir davantage sur les TV QD-OLED développées par Samsung Display. Lee Dong-hoon, le PDG de la société sud-coréenne, a alors répondu naturellement qu’ils travaillent sur la technologie Quantum Dot OLED et que son développement semble très prometteur.

QD-OLED VS OLED

L’OLED de LG, que l’on retrouve chez tous les partenaires de LG Display, utilise une structure WRGB (White-RGB) où chaque pixel est composé de quatre sous-pixels blanc, bleu, rouge et vert. Un écran OLED WRGB possède donc un quatrième sous-pixel blanc par rapport aux sous-pixels RGB. Cela signifie que chaque pixel d’un OLED WRGB est une combinaison d’un OLED blanc avec des filtres rouge, vert et bleu.

Samsung développe une technologie différente : le Quantum Dot OLED (QD-OLED). Cette technologie exploite uniquement des sous-pixels OLED de couleur bleue. Le rouge et le vert sont obtenus via les filtres quantiques. Comme sur les TV QLED, les quantum dots prennent la forme d’un filtre à apposer à l’intérieur de la dalle. La lumière émise par les LED de l’écran LCD est transformée lorsqu’elle traverse le filtre. Samsung pourra ainsi proposer un espace colorimétrique plus large que les modèles WRGB (White-RGB) de LG Display.

Samsung a néanmoins plusieurs défis à relever avec cette technologie. Le premier est de la durée de vie des sous-pixels OLED bleus, ce sont les pixels qui ont la durée de vie la plus faible. Samsung doit également maîtriser deux techniques pour la conception à grande échelle de dalles QD-OLED : la fabrication par impression jet d’encre mais aussi le principe d’évaporation de l’OLED.

Le QD-OLED en bonne voie

La technologie Quantum Dot OLED est donc en bonne voie pour devenir la technologie phare de Samsung sur ses prochaines TV.

Pour rappel, Samsung avait d’ores et déjà pris l’engagement de s’engager dans cette voie lorsqu’il a présenté au monde entier son téléviseur QLED 8K, qui utilise un système de rétroéclairage Full Led local dimming, lors de l’IFA 2018 à Berlin en septembre dernier. D’ores et déjà disponible à la précommande chez la plupart des revendeurs français, notez que les TV QLED 8K de Samsung sont vendues à partir 4 999 euros pour une livraison courant novembre.

À lire sur FrAndroid : Samsung révèle sa TV QLED 8K dotée d’une intelligence artificielle à l’IFA 2018

Samsung développe également sa technologie micro-LED avec une première TV de 146 pouces nommée The Wall.

Dans le Micro-LED, chaque pixel est une LED. Il faut donc 6,2 millions de Micro-LEDs pour afficher une image en Full HD. Samsung a utilisé cette technologie dans un écran gigantesque : 146 pouces de diagonale (environ 365 centimètres), ce qui est bien plus que le plus grand téléviseur OLED (88 pouces).

Étant donné que chaque pixel est constitué d’un triptype de micro‑LED R (rouge), V (vert) et B (bleu), il n’est plus nécessaire d’utiliser des filtres de couleur. Cela permet d’avoir une meilleure luminosité et cela diminue la « pollution » pour ne pas abaisser le contraste.

À lire sur FrAndroid : Samsung The Wall : 146 pouces pour une TV grâce aux Micro-LEDs, belle démonstration au CES 2018