Le lecteur d’empreintes du Samsung Galaxy S10 est sujet à une faille de sécurité qui semblerait due à l’utilisation de protections d’écran. La marque promet de corriger le souci.

Mise à jour du 18 octobre 2019 : Samsung a publié un communiqué officiel pour indiquer que le souci lié au lecteur d’empreintes des Galaxy S10, S10+, S10+ 5G, Note 10 et Note 10+ allait être réglé grâce à un patch dont le déploiement est prévu dès la semaine prochaine.


Article originel du 17 octobre :

Le Samsung Galaxy S10 a été présenté dans la première moitié de l’année 2019. Ce smartphone a notamment la particularité d’intégrer un lecteur d’empreintes ultrasonique sous la surface de son écran. Or, ce composant semble souffrir d’une inquiétante faille de sécurité qui a rapidement attiré l’attention du constructeur.

Comme l’explique BBC News, une femme britannique a signalé un souci. Après avoir apposé une protection d’écran sur son Galaxy S10, cette utilisatrice s’est rendu compte qu’elle pouvait déverrouiller son smartphone avec une empreinte non enregistrée. Même son mari a pu tromper le capteur juste en posant son doigt dessus.

Samsung promet un correctif

Cité par le média, Samsung indique « être au courant du dysfonctionnement de la reconnaissance d’empreintes du Galaxy S10 ». L’entreprise promet de corriger ce bug prochainement via une mise à jour. BBC News écrit aussi que d’autres utilisateurs ont rencontré le même problème après avoir posé une protection d’écran sur leur smartphone.

Le bug serait apparemment dû à un mince espace non comblé entre la protection et l’écran. L’air ainsi capturé perturberait le capteur d’empreintes.

En attendant, Samsung semble aussi préparer une meilleure reconnaissance faciale avec son interface One UI 2.0.