Polestar veut créer une véritable voiture électrique neutre en carbone, sans compensation

Pas de plantage d'arbre cette fois

 

La marque Polestar, cousine de Volvo, a dévoilé ses plans pour une voiture électrique totalement neutre en carbone.

La neutralité carbone est à la mode chez les grandes entreprises. Nombreux sont les géants à dévoiler des plans ambitieux pour atteindre cette neutralité, signe en théorie qu’ils auraient un bilan neutre au niveau du dérèglement climatique.

En réalité, on est parfois loin de changements profond et concret à leur activité, et plutôt dans un simple achat de neutralité, avec les fameux plantages d’arbres, dont la vie devrait permettre de « rembourser » l’empreinte carbone.

Polestar prends le contrepied de cette tendance, en dévoilant son projet pour une voiture électrique réellement neutre, sans neutralisation du carbone, décrit comme une échappatoire par la marque.

Un objectif ambitieux

Polestar, une marque suédoise développée par Geely et Volvo, a annoncé son projet de création d’une voiture électrique qui serait réellement neutre en carbone d’ici à 2030.

En nous poussant à créer une voiture totalement neutre sur le plan climatique, nous sommes contraints d’aller au-delà de ce qui est possible aujourd’hui. Nous devrons tout remettre en question, innover et nous tourner vers des technologies exponentielles dans le cadre de notre conception vers le zéro carbone.

Un objectif très ambitieux, car la réalisation d’un véhicule qui n’aurait aucun impact carbone lors de sa création est particulièrement difficile. Si l’on met de côté le problème de l’usine de fabrication et sa consommation, déjà un problème en soi, il faut surtout parler de la production des batteries demandées par la voiture et l’extraction des métaux rares utilisés pour les batteries au lithium.

En attendant ses avancés sur ce projet, Polestar aimerait à l’avenir faire une déclaration plus complète du coût en carbone de ses véhicules.

Aujourd’hui, Polestar 2 quitte les portes de l’usine avec une empreinte carbone. En 2030, nous voulons présenter une voiture qui n’en a pas.

Les derniers articles