A peine un mois après l’apparition d’un Redmi 7 sur la TENAA, une autre version de ce même smartphone a également été certifiée par l’organisme chinois, laissant présager une déclinaison plus aboutie. Une photo du modèle a même fuité quelques instants plus tard.

C’est une matinée agitée que vient de vivre la marque chinoise Xiaomi, à l’origine des smartphones Redmi. Car le célèbre site Slashleaks a en effet publié quelques caractéristiques d’un certain Redmi 7, apparu sur l’organisme de certification chinois TENAA. Problème : un autre Redmi 7, lui aussi enregistré auprès de la TENAA quelques semaines plus tôt, avait fait l’objet d’un article dans nos colonnes.

Deux versions du Redmi 7 en approche ?

L’occasion de dépoussiérer l’ensemble de ces éléments dans l’optique d’y voir plus clair. En premier lieu, mettons en perspective leur numéro de modèle : le tout premier portait le M1901F9T, lorsque le tout récent se nomme M1901F7T. Deux appellations différentes, donc, mais un même et unique patronyme avancé, qu’est le Redmi 7. Conclusion : la firme chinoise préparerait deux versions de son appareil mobile.

Celui du mois de décembre 2018 affiche d’ailleurs des caractéristiques situées aux antipodes du second : processeur (inconnu) cadencé 2,3 GHz, 3, 4 ou 6 Go de RAM, écran de 5,84 pouces avec une définition Full HD+ (2280 x 1080 pixels) et batterie de 2900 mAh, contre une dalle de 6,3 pouces, une batterie de 3900 mAh et des dimensions de 159,21 x 75,21 x 8,1 mm. D’un côté, nous aurions affaire à la version classique, face à une version plus « haut de gamme » de l’autre.

Un coloris violet/rose dégradé

Et ce n’est pas fini : quelques instants après ce leak, une photo d’un certain Redmi 7 (taux de fiabilité de 100 %) a à son tour surgi sur Slashleaks, et sur la TENAA. On y aperçoit alors un dos arborant un violet/rose dégradé, en bas duquel vient se poser le logo Redmi. Un coloris qui pourrait vraisemblablement correspondre au M1901F7T, puisque les rendus visuels du M1901F9T ne correspondent pas à celui-ci : le logo Mi a été remplacé par Redmi, et des légères différences au niveau des appareils photo et du capteur d’empreintes digitales sont observables.

À lire sur FrAndroid : Xiaomi : le smartphone Redmi à bas prix avec un capteur photo de 48 megapixels se rapproche