Lime absorbe JUMP, le service de trottinettes électriques d’Uber

 

La multinationale américaine Uber a répondu à l’appel de Lime, en difficultés depuis la crise du Covid-19, en investissant pas moins de 170 millions de dollars. De cette opération financière résulte un grand bouleversement : Lime avale les activités de JUMP, le service de trottinettes électriques en libre-service d’Uber.

Lime

Lime et son service de trottinettes électriques en libre-service

Coup de théâtre dans le secteur de la mobilité urbaine. En proie à des difficultés financières depuis la crise sanitaire et économique causée par la pandémie du coronavirus (Covid-19), l’opérateur de trottinettes électriques disponibles en libre-service répondant au nom de Lime était à la recherche de nouveaux investisseurs. Et ce pour soutenir ses finances en cette période délicate.

Uber à la rescousse de Lime

Et après avoir licencié pas moins de 13 % de ses effectifs le 30 avril dernier, la société californienne a officialisé la conclusion d’un nouveau tour de financement principalement mené par Uber, comme pressenti. Le montant de cette aide s’élève ainsi à 170 millions de dollars, avec la participation, entre autres, de Bain Capital Ventures, Alphabet et son fonds de placement GV.

JUMP

Les activités de JUMP ont été avalées par Lime

« Cet investissement réaffirme le positionnement fort de Lime sur le marché et positionne l’entreprise pour construire un business sur le long terme qui offre aux gens une option de mobilité durable, sûre et abordable », peut-on lire dans un communiqué de presse officiel. À ces opérations financières s’ajoutent aussi et surtout des accords internes qui bouleversent quelque peu le paysage de la mobilité urbaine.

Les trottinettes Lime sur l’application Uber

Lime s’accapare en effet les activités commerciales de JUMP, le service de trottinettes électriques en libre-service lancé par Uber en septembre 2017. De ce fait, les engins électrifiés de Lime devraient donc bénéficier d’une mise en exergue sur l’application d’Uber, à l’instar des scooters électriques City Scoot ou du service de trottinettes Jump. On ignore cependant si les trottinettes Jump continueront à coexister aux côtés de leurs cousines Lime ou si les deux services vont fusionner. L’application Lime, elle, reste d’actualité.

L’organigramme du groupe subit lui aussi quelques changements : Wayne Ting, jusqu’alors responsable mondial des opérations et de la stratégie, est promu au poste de CEO (Chief Executive Officer), tandis que Brad Bao conserve son siège de président.

Uber

Uber

Les derniers articles