JUMP : les vélos électriques d’Uber quittent Paris… mais pourraient revenir bientôt

JUMP va-t-il réussir à rebondir ?

 

L’opérateur de vélos et trottinettes électriques disponibles en libre-service JUMP, filiale d’Uber, a retiré ses deux-roues de la capitale française. Et ce un peu plus d’un mois après l’investissement d’Uber dans Lime, qui a absorbé les activités de JUMP.

JUMP

Clap de fin pour les vélos électriques JUMP // Source : JUMP

Ce n’est qu’un au revoir, mais probablement pas un adieu. Depuis l’énième partenariat financier conclu entre Uber et Lime en mai dernier, les vélos et trottinettes électriques de JUMP semblaient être menacés. La jeune pousse spécialisée dans les trottinettes électriques a effet absorbé les activités de la filiale du géant californien, laissant présager un avenir incertain pour les vélos rouges de JUMP.

JUMP, une disparition progressive

Comme l’a remarqué Le Parisien, l’application Uber s’est vidée des petites icônes représentant les deux-roues électriques de JUMP. Autrement dit, le service a progressivement disparu de la ville lumière au cours des derniers jours. Seule une poignée de vélos parsème encore les arrondissements parisiens : moins de 220 le 14 juin, contre 3000 le 5 juin, note Fluctuo, spécialisé dans le marché des micromobilités.

Pourtant, JUMP jouissait d’un certain succès à Paris : un vélo était en moyenne utilisé entre quatre et cinq fois par jour. Cette décision est-elle pour autant étonnante ? Non, au regard de la restructuration interne opérée au sein de JUMP et Lime, et des nombreuses difficultés financières causées par la crise du coronavirus (Covid-19). À ce titre, Uber et Lime ont tous les deux été contraints de licencier une partie de leurs employés.

Lime compte relancer un service de vélos électriques

Le Parisien rappelle d’ailleurs que plusieurs agglomérations européennes et américaines ont vu disparaître le service JUMP ces dernières semaines. « Même si le partenariat (avec Lime) n’est pas encore clos en Europe, nous avons déplacé la majorité de nos vélos et trottinettes vers nos entrepôts en vue du transfert des opérations à Lime », a précisé une porte-parole d’Uber France auprès du quotidien.

À savoir désormais si les vélos JUMP seront de nouveau mis en circulation à Paris au cours des prochains mois ? Lime compte bien « prochainement » lancer un service de vélos, a indiqué une source du Parisien. La date de déploiement d’une telle flotte reste cependant un mystère : les Parisiens devront donc, pour le moment, se contenter du Vélib’ en guise d’unique service de vélos électriques (et mécaniques).

Les derniers articles