Ces lunettes déchiffrent vos paroles sans capter le moindre son

 

Cette technologie innovante offre une méthode de communication silencieuse et discrète.

Source : Ruidong Zhang

Les lunettes Echospeech ont été développées dans un laboratoire de l’Université Cornell au Royaume-Uni dans l’entité The Smart Computer Interfaces for Future Interactions (SciFi), elles proposent une nouvelle méthode de communication silencieuse en reconnaissant les commandes vocales silencieuses. En d’autres mots : ces lunettes permettent à l’utilisateur de contrôler des appareils ou même d’aider les personnes sans voix à communiquer simplement en bougeant les lèvres sans émettre de son.

Comment ça marche ?

La monture des lunettes abrite de minuscules microphones et haut-parleurs qui détectent les mouvements de la bouche de l’utilisateur en fonction des mots prononcés silencieusement. Les haut-parleurs émettent des ondes sonores inaudibles, réfléchies par la bouche en mouvement du porteur et renvoyées aux microphones. Ces échos sont ensuite analysés en temps réel par un algorithme de deep learning exécuté sur un smartphone connecté sans fil en Bluetooth.

Echospeech peut actuellement reconnaître 31 commandes différentes avec une précision d’environ 95 %. Selon le chercheur, il ne faut que quelques minutes de formation pour adapter le système à un nouvel utilisateur. Notez que ces lunettes ne contiennent pas de caméras et ne transmettent pas d’informations sur Internet, ce qui renforce leur confidentialité.

Ces lunettes innovantes pourraient être particulièrement utiles pour tous dans des environnements bruyants où les microphones traditionnels enregistreraient le bruit ambiant, rendant la communication difficile. C’est aussi le cas dans des environnements dans lesquels on ne peut pas faire de bruit, comme les bibliothèques ou les open spaces. Enfin, et évidemment, les lunettes Echospeech pourraient ainsi ouvrir de nouvelles possibilités de communication pour les personnes souffrant de trouble de la parole ou travaillant dans des environnements difficiles.

L’autonomie, pour le moment, est de 10 heures. Le laboratoire universitaire examine actuellement la faisabilité de mettre sur le marché sa technologie EchoSpeech grâce à un programme de financement de l’Université Cornell. Des recherches sont également en cours sur des applications capables de suivre les mouvements du visage, des yeux et de la partie supérieure du corps.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !