Uber a définitivement pour but de se passer de conducteurs à l’avenir. Ce projet devient réalité aujourd’hui puisque l’entreprise a commandé 24 000 SUV Volvo autonomes pour une nouvelle flotte indépendante.

Uber voiture volvo

Les voitures indépendantes seront dans quelques années centrales dans notre quotidien. Mais pour le moment, la conduite restera affaire d’êtres humains, par peur sur la route.

Cela n’empêche pas de nombreuses entreprises de prévoir l’avenir. C’est notamment le cas d’Uber, qui a prévu depuis longtemps de se passer de chauffeurs dès que possible.

24 000 Volvo XC90 pour Uber

Ce plan commence à porter ses fruits, puisque nous apprenons par le biais de TechCrunch que l’entreprise est rentrée en accord avec Volvo. Le développeur lui achètera 24 000 Volvo XC90 entre 2019 et 2021.

Le but ? Créer sa première flotte de véhicules autonomes. Cet accord s’élèverait tout de même à 1,4 milliard de dollars selon le Financial Times.

Uber et Volvo, partenaires des véhicules autonomes

L’accord paraît tout à fait naturel, puisque les deux entités collaborent déjà dans le développement des technologies permettant une telle promesse. Uber les teste d’ailleurs déjà en Arizona, à San Francisco et à Pittsburgh.

Cet accord laisse toutefois libre Uber de commander des véhicules à d’autres constructeurs si sa flotte venait à manquer d’éléments. Une chose est sûre : les « taxis sans conducteur » pourraient très vite devenir réalité.

À lire sur FrAndroid : Les voitures autonomes d’Uber interdites à San Francisco après deux incidents