Imaginée par une jeune pousse finlandaise, la moto électrique RMK E2 marquera de sa présence le salon MP19 Motorcycle, à Genève, début février. Pour les plus intéressés, le modèle se trouve déjà en précommande.

Les motos électriques se suivent mais ne se ressemblent pas : de la Novus (smartphone en guise de clé numérique) à la LiveWire de Harley-Davidson en passant par la LS-218 (la plus rapide du monde) ou la HIL au style robotique, toutes ont un style singulier tranchant avec les modèles classiques d’aujourd’hui. Et puisque les constructeurs débordent d’imagination, voilà qu’une start-up finlandaise s’invite elle aussi à la fête.

Roue arrière futuriste

RMK Vehicle Corporation a terminé la conception de sa toute première moto électrique intitulée RMK E2, qui est déjà disponible en précommandes depuis plusieurs mois. Si la firme nordique a communiqué quelques caractéristiques techniques de son produit, le salon MP19 Motorcycle, organisé du 1er au 3 février 2019 à Helsinki, devrait lui donner l’occasion d’en dévoiler davantage, comme le suggère une vidéo publiée sur son compte Instagram.

Les performances de cette moto électrique au style presque sportif ont de quoi susciter l’intérêt : entre 200 et 300 kilomètres d’autonomie, vitesse de pointe de 160 km/h grâce à un moteur électrique de 50 kW (soit 67 chevaux) et un poids total de 200 kilos. Sa batterie se recharge quant à elle à 80 % en l’espace de deux heures seulement, soit une charge globalement rapide.

Câblage ostensible

La RMK E2 se distingue par son look peu commun, marqué par un câblage volontairement ostensible et l’absence d’un moyeu au centre de sa roue arrière. Autant d’éléments lui donnant un côté futuriste toujours apprécié. Le deux-roues affiche cependant une grille tarifaire onéreuse : prévoyez la somme de 24 990 euros, dont 2000 euros demandés au moment de la précommande.