Des journalistes triés sur le volet ont eu la chance de tester la moto électrique de Harley-Davidson, la LiveWire. Et de détailler au passage le reste de sa fiche technique.

Présentée plus en détail à l’occasion du Consumer Electronics Show (CES) 2019, la LiveWire de Harley-Davidson a depuis fait l’objet de nouvelles annonces en tout genre : entre une fiche technique rectifiée et une exclusivité européenne attribuée à la ville de Paris, les informations à son sujet n’ont pas manqué au cours des derniers mois. Mais un bout de ses caractéristiques techniques — bien qu’en partie dévoilées — manquait au programme.

Plus de 100 chevaux

Le site spécialisé Electrek a eu la chance de tester le futur produit de la marque américaine, attendu au quatrième trimestre de l’année 2019, non sans révéler quelques nouvelles informations à son sujet. À commencer par la capacité de sa batterie, de 15,5 kWh, garantie cinq ans (kilométrage illimité). De quoi lui offrir une autonomie de 225 kilomètres, comme déjà communiqué en mars dernier.

Son moteur, qui bénéficie d’ailleurs d’un système de refroidissement par liquide, atteint quant à lui les 78 kW, soit 106 chevaux : une puissance qui permet au deux-roues électrique de tutoyer les 96 km/h en trois secondes seulement. L’exercice « from 97 to 129 km/h » s’effectuera en 1,9 seconde, alors que sa vitesse de pointe chatouille les 177 km/h. Une donnée jusque-là tenue secrète par la firme d’outre-Atlantique.

Prise USB-C

De son côté, la batterie aura le droit à un système de refroidissement par air, assuré par une prise d’air prévue à cet effet. La charge rapide DC Fast Charge (DCFC) reste de mise — 80 % en 40 minutes — , tout comme le chargeur de niveau 1 : rangé sous la selle, celui-ci offre un temps de recharge à 100 % oscillant entre 10 et 11 heures. Astuce : branchez-la durant une longue nuit de sommeil.

À noter aussi l’ajout d’une prise USB-C au niveau du carénage avant, derrière le phare, combiné à la technologie HD Connect implémentée à la moto, laquelle peut donc s’appareiller à une application mobile dédiée disponible sur iOS et Android. Sur les sept modes de conduite prévus, Electrek n’en évoque que quatre : Sport, Route, Range et Pluie. Les freins Brembo Monoblock et les suspensions Showa ont de nouveau été confirmés.

Harley-Davidson LiveWire : voici nos photos de l’électrisante moto légendaire