La marque Harley-Davidson a jeté son dévolu sur un concessionnaire parisien pour commercialiser sa moto électrique LiveWire. La boutique en question bénéficiera ainsi d’une exclusivité européenne.

Un honneur que d’être sélectionné par les dirigeants de l’entreprise américaine Harley-Davidson pour devenir le seul et l’unique concessionnaire d’Europe à vendre la toute première moto électrique de la marque, baptisée LiveWire. ATS Harley-Davidson Paris Bastille, situé à proximité de la place de la Bastille, a en effet reçu la seule autorisation européenne pour commercialiser le modèle du groupe, comme nous l’apprend France Inter.

Début des ventes en août 2019

Gérée par Arlen Nichanian, vendeur de Harley-Davidson depuis déjà 28 ans, la boutique du 11e arrondissement va ainsi lancer les précommandes du deux-roues électrique dans le courant du mois de janvier 2019, avant l’ouverture des ventes officielles au cours du mois d’août — seule une dizaine de modèles devrait être disponible. « C’est une sacrée aventure, qui est un virage à 180 degrés pour une marque qui n’a produit que des moteurs thermiques », a réagi le dirigeant au micro de France Inter.

« Ce qui a fait son succès, c’est la sonorité de son moteur bicylindre. Mais Harley est dans les premiers à proposer un véhicule électrique avec une sonorité agréable pour qu’on l’adopte », argumente-t-il. Tempérons cependant ces derniers propos : pour retrouver les sensations auditives d’une moto classique, Kymco propose par exemple, en option, l’installation d’un générateur acoustique sur sa moto électrique sportive SuperNEX, et fait donc partie des précurseurs d’un tel concept.

Pour les plus curieux, nous vous invitons à écouter le reportage de deux minutes de France Inter, dans lequel les ronflements sonores si singuliers des Harley-Davidson sont comparés aux nouveaux, entièrement générés par un moteur électrique. Le site officiel de la boutique nous donne également quelques précisions sur les caractéristiques techniques du produit présenté à l’occasion de l’EICMA 2018, en novembre dernier.

Prix et autonomie : un mystère qui perdure

La LiveWire arbore ainsi des roues de 17 pouces, couplées à des pneus sport fabriqués par Michelin et des suspensions réglables fournies par Showa. Au centre de la moto, un écran tactile compatible avec le Bluetooth permettra au conducteur de gérer sa musique et son système GPS. Sans oublier les sept modes de pilotage proposés à l’usager. La grille tarifaire, l’autonomie et le nombre de chevaux restent quant à eux inconnus.

À lire sur FrAndroid : LS-218 : la superbike électrique la plus rapide du monde prend son élan en production