Jeep veut rattraper son retard et électrifier toute sa gamme pour 2022

Une future Jeep Renegade électrique au Burger Quizz ?

 

Face à la montée en puissance de l’électrique au sein du secteur automobile, la marque Jeep compte déployer un large plan d’action visant à électrifier l’ensemble de sa gamme d’ici l’année 2022.

Le train de l’électrique avance à vive allure, il serait dommage de le rater. C’est pourquoi la société américaine Jeep a acheté puis composté son ticket afin d’embarquer à bord de cette nouvelle aventure prometteuse, à laquelle tous les fabricants du secteur se sont joints au cours des dernières années. Tout particulièrement pendant le cru 2019.

« La marque de SUV la plus verte au monde »

À en croire le média australien WhichCar, la filiale de Fiat Chrysler Automobiles a ainsi pris des mesures radicales pour rattraper son retard en matière de véhicules zéro émission. L’idée étant d’électrifier l’ensemble de sa gamme d’ici 2022. Il n’est cependant pas question d’abandonner le thermique, mais d’ajouter des versions hybrides ou électriques à ses modèles existants.

Le SUV compact Renegade, tout comme le Grand Commander à sept places, les SUV Wagoneer et Grand Wagoneer, le Grand Cherokee nouvelle génération, le Compass, le Wrangler ou encore le pick-up Gladiator attendu mi-2020 sont tous concernés par ce virage à 180 degrés. « Jeep sera la marque de SUV la plus verte au monde », s’est même exclamé Christian Meunier, président du groupe, lors d’un événement australien.

Plan d’expansion mondial

À l’heure où les SUV électriques occupent déjà une place de choix sur le marché, l’arrivée de Jeep sur le créneau renforcera une concurrence toujours plus rude. Ce projet s’inscrit par ailleurs dans un plan d’expansion international, toujours selon WhichCar, qui devrait mener l’entreprise vers de nouvelles contrées encore inconnues.

Les derniers articles