Nio : une première berline électrique pour jouer des coudes avec la Tesla Model S

 

Le constructeur chinois Nio nous donne rendez-vous le 9 janvier 2021 pour le lancement de sa première berline électrique. Cette dernière jouera ainsi des coudes avec la Tesla Model S, du moins en Chine dans un premier temps, et pourquoi pas en Europe dans la foulée.

Nio

Le concept Nio ET Preview qui préfigure la première berline électrique de l’entreprise

Nio n’est certainement pas le constructeur automobile le plus célèbre dans nos contrées. Pourtant, cette entreprise chinoise a réussi à s’imposer comme un acteur notoire au sein de l’Empire du Milieu. Le soutien financier de géants industriels tels que Tencent Holdings, Baidu, mais aussi du fonds d’investissement Hillhouse Capital Group, lui a notamment permis de concevoir trois SUV électriques : l’ES6, l’ES8 et l’EC6.

Mais le fabricant devrait visiblement prendre de nouvelles résolutions en l’an 2021, en concentrant ses efforts sur la toute première berline électrique de sa gamme. Le groupe lui réserve d’ailleurs un événement de lancement le 9 janvier prochain dans le cadre de l’événement Nio Day, rapporte le site spécialisé Gasgoo, qui cite le cofondateur et président Qin Lihong.

Plus de 500 chevaux

Issue du concept Nio ET Preview dévoilé en 2019, la berline est encore entourée d’un épais voile de mystère. Mais d’après des médias locaux, l’automobile profiterait d’une puissance de 400 kW (543 chevaux) grâce à ses deux moteurs électriques. De quoi abattre le 0 à 100 km/h en l’espace de 4,7 secondes.

Son autonomie atteindrait par ailleurs les 450 kilomètres, sans que l’on sache pour autant sur quel cycle d’homologation est basée cette estimation. Les constructeurs chinois s’appuient encore beaucoup sur la norme NEDC devenue désuète en Europe. Le Vieux continent utilise aujourd’hui le cycle WLTP considéré comme plus proche de la réalité.

Peu de danger pour la Tesla Model S

Le Nio Day sera aussi l’occasion d’introniser une nouvelle batterie de 150 kWh aux côtés d’une plateforme dédiée à la conduite autonome, NT2.0. Mais les yeux seront surtout rivés vers la berline électrique, qui deviendra alors une concurrente directe de la Tesla Model S. Les 450 kilomètres de rayon d’action attendu ne devraient cependant pas faire peur au véhicule de Tesla, qui profite d’une autonomie minimum de 639 kilomètres. À voir si Nio misera sur une stratégie tarifaire agressive pour se démarquer.

Pour sûr, les deux véhicules croiseront le fer sur le marché chinois, et pourraient même se retrouver en Europe. Toujours selon Gasgoo (article de novembre 2020), Nio lorgnerait plusieurs pays de notre continent dans le courant de l’année 2021. Un nouveau champ de bataille sur lequel Tesla a déjà un avantage.

Les voitures électriques sont toujours plus nombreuses et certaines affichent des niveaux d’autonomie très différents. Nous avons réalisé un classement, par catégories, des voitures électriques disposant de la meilleure autonomie actuellement.
Lire la suite

Les derniers articles