Une rumeur toujours plus grandissante et corroborée par Direct-Feed Games et Jeuxvideo.com avance que certains jeux Xbox arriveront nativement sur Nintendo Switch. De plus, le service de jeu en streaming Game Pass débarquerait aussi sur la portable de Nintendo.

Au début de cette génération de console, Microsoft semblait faire tous les mauvais choix pour sa Xbox One. Mais petit à petit, avec l’arrivée de la rétrocompatibilité et du jeu multiplateforme notamment, l’entreprise aura réussi à récupérer son image auprès des joueurs.

Cette volonté de briser les barrières entre les consoles s’est d’autant plus vue avec la sortie de Minecraft sur Nintendo Switch, et du lien très mis en avant entre Nintendo et l’entreprise américaine dans sa communication. Récemment, Microsoft a même annoncé que son application Xbox Live sortirait sur la console. La rumeur grandit sur l’idée que ce lien… irait beaucoup plus loin.

Game Pass, Ori et Cuphead en approche sur Nintendo Switch

Depuis la récente sortie de Hellblade sur Nintendo Switch, titre du studio Ninja Theory aujourd’hui sous le giron de Microsoft, la rumeur de sorties de jeux Xbox sur la dernière console portable de Nintendo va grandissante. Hier, la chaîne YouTube Direct-Feed Games annonçait qu’Ori and the Blind Forest, titre indépendant publié par Microsoft, serait également en cours de portage.

Aujourd’hui, Jeuxvideo.com corrobore de sources internes ces informations, et ajoute que Cuphead serait également de la partie. Il s’agirait là d’un premier jet pour une relation de bonne entente entre les deux acteurs, toujours en cours de négociation. D’après le site, l’une des plus grosses licences de Microsoft — Halo, Gears of War ou Forza — serait également concernée, bien que nous en ignorions la forme pour le moment.

Surtout, l’information la plus importante est que le service xCloud serait également prévu à l’avenir. Pour rappel, il s’agit d’un service de jeu en cloud gaming qui pourrait permettre à la Nintendo Switch de profiter des jeux Xbox One malgré son manque de puissance. On pourrait voir l’application débarquer dès 2019.

La fin de la guerre des consoles

Assisterions-nous à la fin de la guerre des consoles en 2019 ? Il faut dire que pour tous les acteurs du marché, les ventes de consoles ont toujours été moins lucratives que les jeux en eux-mêmes. Qui plus est, la part de leurs revenus dédiée au numérique ne fait que croître exponentiellement.

Il n’est pas étonnant que Microsoft en soit l’instigateur, puisqu’il s’agit de l’acteur ayant le moins connu de succès sur cette génération côté hardware. De plus, la firme américaine au global connaît un fort succès sur ses solutions cloud Azure, qui portent les revenus de l’entreprise au global.

Face à cela, Sony continue de rechigner à l’ouverture. Dernier à accepter le jeu multi-plateforme, il reste l’un des premiers à avoir parié sur le cloud gaming en rachetant Gaikai et en lançant le service PlayStation Now. S’ouvrira-t-il également ? Nul ne le sait, mais Nintendo semble vouloir continuer d’être agnostique sur la question des plateformes et ne refuserait probablement pas l’idée que son adversaire de toujours profite également de sa console.