Cyberpunk 2077 était le déclic qu’il manquait au cloud gaming

 

Pour jouer à Cyberpunk 2077 dans des conditions convenables, beaucoup se sont tournés vers le cloud gaming pour la première fois et ont apprécié l'expérience.

Cyberpunk 2077

Cyberpunk 2077 // Source : CD Projekt

Cyberpunk 2077 est l’évènement vidéoludique de cette fin d’année. Très attendu, le jeu du studio polonais CD Projekt RED a ébloui par ses décors ultra travaillés autant qu’il a déçu par ses bugs et son manque de finitions sur certaines versions. À bien des égards, Cyberpunk 2077 marquera l’histoire, et particulièrement pour les acteurs du cloud gaming.

Un jeu difficile à faire tourner

Le titre se déroule dans la ville de Night City, un environnement qui foisonne de détails, d’éclairages et de passants racontant chacun leur petite histoire. Pour beaucoup, ce décor futuriste dystopique est le véritable protagoniste du jeu, bien au-delà de la simple trame principale. Encore faut-il réussir à le faire tourner convenablement.

Lancé sur de nombreuses plateformes, Cyberpunk 2077 a rapidement démontré les limitations techniques de certaines machines. Sur consoles, les versions Xbox One et PS4 sont déplorables. Les premiers tests sont catastrophiques et les experts du jeu vidéo vous assureront qu’il est préférable de faire l’impasse sur le jeu plutôt que de se tourner vers ces versions.

Cyberpunk 2077 sur PS4

Entre framerate souffreteux et détails absents, la version PS4 de Cyberpunk 2077 est catastrophique // Source : Digital Foundry

Heureusement, la nouvelle génération de consoles relève un peu le niveau, mais même les PS5 et Xbox Series X ne brillent pas de mille feux à ce petit jeu en l’absence du tant attendu patch next-gen qui n’arrivera qu’en 2021. Reste alors à se tourner vers le PC pour profiter du jeu dans sa meilleure configuration.

Mais là encore, ce n’est pas si simple. Le jeu est gourmand en ressources, très gourmand. Pour le faire tourner à 60 FPS, il est conseillé d’avoir un PC assez solide et la rupture de stock sur les nouvelles RTX 30xx de Nvidia n’aide pas à gonfler sa machine.

Le cloud gaming, véritable sauveur

Bon nombre de joueurs se sont donc tournés vers le cloud gaming. Rappelons que le titre de CD Projekt est compatible avec GeForce Now (avec du ray tracing en prime) et disponible sur Stadia.

Ni Google ni Nvidia ne semblaient néanmoins s’attendre à un tel succès. Submergé par la demande, Google a stoppé plus tôt que prévu son offre spéciale permettant d’obtenir un pack Premiere Edition (avec le Chromecast et la manette) à l’achat de Cyberpunk 2077. De son côté, Nvidia vient de retirer de son site la possibilité de s’abonner pour 1 mois à GeForce Now, ne laissant que l’abonnement 6 mois. L’accès gratuit et limité reste quant à lui toujours d’actualité, avec des files d’attente qui s’étendent désormais sur plusieurs heures.

C’est là l’une des limitations du cloud gaming : les places disponibles dans les datacenters. Un afflux soudain de joueurs peut ainsi surprendre les gestionnaires de ce genre de services. Limiter le nombre de nouveaux abonnés permet ainsi de réguler le trafic et conserver une bonne qualité de service pour tout le monde en attendant une baisse de l’engouement ou l’ouverture de nouveaux serveurs.

Des utilisateurs comblés

Mais surtout, les joueurs qui se sont tournés vers le cloud gaming, plus par défaut qu’autre chose, ont pour beaucoup découvert des services très satisfaisants. Sur les réseaux sociaux, les témoignages ne manquent pas. Inutile d’avoir la meilleure installation pour jouer, que ce soit sur Stadia ou GeForce Now, la stabilité est au rendez-vous et le jeu arrive à convaincre visuellement.

#Cyberpunk2077 sur #Stadia c’est MAGNIFIQUE ! Je retire tout ce que j’ai dit sur eux , bravo 👏 pic.twitter.com/QA3ZSAyBwW

— 𝔸𝕕𝕚/𝕝 🇲🇦🇩🇿 (@AdilWsh) December 13, 2020

C’est l’occasion pour ces services de montrer de quoi ils sont capables, et ce sur n’importe quelle plateforme. Rappelons que l’intérêt du cloud gaming est de fonctionner aussi bien sur un ordinateur puissant que sur un Chromebook premier prix, un smartphone ou une tablette. À n’en pas douter, cette flexibilité saura ravir ces nouveaux utilisateurs venus pour Cyberpunk.

Ah bah c'est le jeu qui m'a fait découvrir le cloud gaming ! Là je le fais avec GeForce Now avec Ray tracing et c'est nettement au dessus des mes attentes en terme de qualité, fluidité et temps de réponse ! Bref le cloud gaming c'est juste dingue et j'adore !! https://t.co/eRlMxDJql8

— Bastien (@Bastieeen_g) December 15, 2020

Avec la 5G qui arrive, le cloud gaming n’a jamais été aussi palpable et intéressant qu’aujourd’hui, promettant un véritable renouveau pour les années à venir.

Les derniers articles