Alder Lake-S : « le futur d’Intel » fait déjà tourner DOTA 2 sans souci

 

L'Alder Lake-S d'Intel a été aperçu dans un benchmark. Il y fait tourner DOTA 2 sans le moindre souci.

Avec l’arrivée des processeurs M1 d’Apple, Intel doit se réinventer, et vite. Ce renouveau est déjà en route et s’appelle Alder Lake-S, un processeur de 12e génération apportant de très nombreux changements, jusque dans son architecture. Cela ne l’empêche pas cependant de se montrer très efficace en jeu.

Alder Lake-S, le futur d’Intel

Annoncé au CES 2021, Alder Lake-S est d’ores et déjà vu comme le futur d’Intel, mais aussi comme une réponse possible aux architectures ARM que l’on trouve essentiellement sur nos smartphones et tablettes, mais aussi sur nos PC désormais. Et l’adoption d’Apple par cette architecture devrait accélérer sa popularisation sur nos machines de bureautique.

Alder Lake a plusieurs particularités. Il va notamment introduire le PCI Express 5.0 et se montrer compatible avec la RAM DDR5, mais la plus grosse différence vient de son architecture. Il adopte un agencement big.LITTLE en 10 nm, ce qui signifie qu’il combine à la fois des cœurs tournés vers la performance, mais aussi des cœurs pensés pour les tâches légères et l’économie d’énergie, permettant ainsi d’allonger l’autonomie des machines qu’il équipe.

Un CPU sans concession

Jusqu’à l’arrivée de l’Apple M1, l’architecture ARM n’était pas très bien vue sur PC, car peu performante et limitée sur de nombreux points, notamment sur la compatibilité des jeux. Apple a néanmoins prouvé le contraire avec un iGPU capable de rivaliser avec des GeForce GTX 1050 Ti et Radeon RX 560. Intel doit donc prouver qu’il peut apporter une réponse capable d’être autonome, légère, mais tout autant capable de faire tourner des jeux et des tâches lourdes.

Et sur ce point, Alder Lake-S a l’air tout à fait capable. Un premier benchmark de la puce aperçu sur CapFrameX montre qu’Alder Lake-S fait déjà tourner DOTA 2 à 120 FPS de moyenne à son état de prototype. Attention toutefois : il n’est pas seul dans cet exploit, il s’accompagne d’une GeForce RTX 3080 en GPU. Car oui, Alder Lake n’est pas un SoC tout intégré, mais bien un simple CPU. En outre, la qualité d’affichage du jeu n’est pas précisée.

La présentation officielle de ce nouveau CPU est attendue pour la fin de l’année, autour du mois de novembre 2021.

Les derniers articles