iRobot Roomba i3+ : la déclinaison abordable de l’aspirateur robot haut de gamme arrive en France

 

Reprendre la recette du modèle haut de gamme Roomba i7 en allégeant certaines fonctionnalités pour adoucir le prix : c'est la stratégie de l'Américain iRobot. Voici donc le Roomba i3+ qui reprend la puissance d'aspiration, la navigation intelligente et même le système d'auto-évacuation Clean Base, mais à prix plus serré que son grand frère.

L’aspirateur robot Roomba i3+ avec sa base d’autovidage

L’aspirateur robot Roomba i3+ avec sa base d’autovidage // Source : iRobot

Acteur-phare du marché des aspirateurs robots, iRobot a profité du CES 2021, même virtuel, pour lancer dans le monde entier, dont la France, son Roomba i3/i3+, déjà annoncé fin 2019 aux États-Unis.

Ce modèle se veut le « haut du milieu de gamme ». L’idée est de permettre l’accès aux technologies les plus perfectionnées de la marque, mais à un prix plus abordable pour les consommateurs. Évidemment, cela sous-entend quelques sacrifices sur certaines fonctionnalités, mais pas sur l’essentiel, nous assure-t-on du côté d’iRobot.

La recette gagnante du Roomba i7+ pour le nettoyage

Le nouveau venu reprend donc la recette du Roomba i7+, fer de lance de la gamme, avec le système de navigation intelligent, la personnalisation des réglages de ménage et la Clean Base, la station d’autovidage qui aspire les poussières du robot et sert également de socle de recharge. Il peut ainsi collecter jusqu’à 60 jours de saleté dans son sac allergène. Vous ne touchez jamais à la poussière et il suffit ensuite de fermer le sac pour le jeter.

L’aspirateur robot Roomba i3+ avec sa base d’autoévacuation

L’aspirateur robot Roomba i3+ avec sa base d’autoévacuation // Source : iRobot

Avec un design plus élégant et un effet textile sur le dessus, le Roomba i3+ a fière allure. Il est équipé de doubles brosses en caoutchouc multisurface pour un nettoyage en trois étapes. Grâce à une puissance d’aspiration 10 fois plus puissante que les modèles de la Série 600, la poussière incrustée, les cheveux, les débris ou les poils d’animaux : rien ne lui résiste, et ce, dans tous les recoins grâce à la brosse latérale qui va balayer la saleté dans les coins et le long des murs. Et le Roomba i3+ profite de la technologie DirtDetect et de ses capteurs qui détectent les endroits nécessitant plus d’attention pour que le robot aille nettoyer plus en profondeur.

L’aspirateur robot est capable de vous signaler le besoin d’un nettoyage supplémentaire en raison de la présence de davantage de pollens ou d’acariens. Son filtre haute-efficacité capture 99 % des allergènes et moisissures en tous genres, signalant ainsi au robot le besoin d’un nettoyage plus fréquent.

Du côté du nettoyage, le Roomba i3+ reprend le principe du nettoyage linéaire à l’aide de ses quatre capteurs. Celui du dessous permet de suivre le sol en ligne droite. Les deux gyroscopes embarqués jugent des obstacles et de leur forme (murs, coins…) afin de fixer des repères et de définir les pièces. Enfin, les bumpers détectent les obstacles en 3D en réagissant à l’environnement, aux meubles, mais aussi à la hauteur d’un meuble sous lequel l’aspirateur peut circuler sans être bloqué. En temps réel, ils vont fournir une carte en temps réel avec les obstacles indiqués.

Des concessions sur les fonctions

Mais à la différence du Roomba i7, le i3+ ne mémorise pas la cartographie. Il ne sera pas capable de reprendre ses marques dans une pièce qu’il a déjà nettoyée. C’est l’une des concessions faites pour abaisser le prix final. Il est cependant capable de juger que son niveau de batterie est trop bas pour finir sa tâche et il ira se recharger automatiquement avant de reprendre le nettoyage par la suite.

L’aspirateur Roomba i3 d’iRobot

L’aspirateur Roomba i3 d’iRobot // Source : iRobot

Par rapport au modèle haut de gamme de la série, le Roomba i3+ est néanmoins privé de plusieurs fonctionnalités. Vous ne pourrez évidemment par lui demander un nettoyage par pièce puisqu’il ne peut pas les définir ni les nommer. Il ne pourra également pas mémoriser de zones à éviter ou à prioriser. Étant privé de la cartographie, il ne dispose pas de la fonction Smart Charge & Resume qui lui permet de se recharger juste ce qu’il lui faut pour finir sa tâche. Vous devrez attendre qu’il soit totalement requinqué avant de repartir finir son nettoyage.

Un robot personnalisable et pilotable à la voix

Le Roomba i3+ se sert de la même app mobile iRobot Home (Android ou iOS) que le i7. Vous allez définir les programmes de nettoyage qu’il doit effectuer selon vos besoins. Grâce à l’intelligence artificielle embarquée, l’aspirateur robot apprend vos préférences de fonctionnement et les mémorise. Via l’app, il pourra même vous faire des suggestions personnalisées (heures d’activité, nettoyage si votre animal perd beaucoup de poils ou s’il constate trop de pollens…) et créer des automatisations avec iRobot Genius et IFTTT Connect.

Vous pouvez également synchroniser le Roomba i3+ avec les assistants vocaux Amazon Alexa et Google Assistant pour piloter l’aspirateur robot à la voix, le faire fonctionner de concert avec le robot laveur iRobot Braava Jet m6 (technologie Imprint Link) pour un nettoyage complet.

Le nouvel aspirateur robot d’iRobot se présente donc comme une solution dotée des possibilités de nettoyage du haut de gamme, le Roomba i7+ dont il reprend le bac à poussières, mais avec quelques concessions pour arriver à un prix plus serré et démocratisé. Le Roomba i3+ est désormais disponible et vendu au prix de 699 euros contre près de 1000 euros pour le i7+.

Un modèle sans la base d’autovidage, le Roomba i3, est prévu un peu plus tard. Son prix pourrait alors être abaissé d’environ 200 à 250 euros.

Les derniers articles