Cette trottinette électrique futuriste est imprimée en 3D et propose 112 km d’autonomie

 

Une marque américaine répondant au nom de Scotsman s’est lancée dans le grand bain des trottinettes électriques au travers d’un modèle imprimé en 3D, sur mesure, technologique et très onéreux.

Si Scotsman n’est probablement pas la marque la plus connue dans l’univers des trottinettes électriques, sa dernière campagne de financement participatif a quant à elle le mérite d’attirer l’attention. Et les investisseurs qui plus est : plus de 150 personnes ont décidé de mettre la main au porte-monnaie 24h après le lancement du projet sur Indiegogo.

À l’heure de rédiger ces lignes (27 mai 2021), plus de 237 000 euros ont déjà été récoltés. Mais quel maléfice a donc touché les centaines de donateurs ? Une trottinette électrique, tout simplement. Mais ce modèle a plusieurs atouts dans sa manche qui la démarque des autres, tant au niveau de son design que de sa conception et ses technologies.

Sur mesure et imprimée en 3D

La Scotsman s’appuie sur une méthode de production atypique : l’impression en 3D, à partir de fibre de carbone composite. Le cadre, les poignées, la potence et le deck sont tous fabriqués avec cette méthode et ce matériau. « Chaque cadre est fabriqué sur mesure pour s’adapter à la taille, au poids, à la longueur des membres et la posture de conduite de son propriétaire », peut-on lire.

Deuxième point marquant : son design. Difficile de faire plus léché, futuriste et épuré. Cette Scotsman pourrait même s’apparenter à la Tesla des trottinettes électriques. D’un poids moyen de 18 kilos tout de même (cela dépend de sa hauteur selon votre taille), la monture est déclinée en trois modèles : la Scotsman 500, Scotsman 1000 et Scotsman 2000.

Attention cependant : ce trio ne respecte pas la législation française en termes de vitesse maximale. La première nommée file à une allure de 30 km/h, soit 5 km/h au-dessus du seuil légal. Les deux autres grimpent à 50 et 73 km/h, respectivement. La page Indiegogo indique des livraisons dans le monde entier, mais faut-il encore s’adapter aux lois locales.

Un prix qui pique

Poursuivons donc avec la Scotsman 500, qui se rapproche le plus des normes françaises. Ce modèle, comme ses deux compères, s’équipent d’un bel attirail technique et technologique qui tente de justifier son prix de 2999 dollars (2249 dollars avec l’offre de lancement).

Pêle-mêle, voici les principaux éléments à retenir : système de freinage récupératif, suspension, double batterie (500 Wh au total) pour une très belle autonomie de 112 kilomètres, batterie amovible, écran LCD, GPS intégré, caméra à l’avant pour enregistrer son trajet, Bluetooth, mode Eco et Sport.

Coloris et date de livraison

Connectée, la trottinette est en mesure d’être géolocalisée via une application mobile dont la version stable sera normalement déployée en novembre. Aussi, la batterie amovible est quant à elle capable de recharger des appareils électroniques en retour. Cela peut s’avérer pratique en cas d’urgence si aucune prise ne se trouve à proximité.

La trottinette électrique Scotsman est enfin décliné en cinq coloris : Cardinal Metal, Royal Ultraviolet, Vert Buckinghamshire, Bleu Ultramarine, Noir Mat. Les livraisons interviendront en décembre 2021, si le cahier des charges de l’entreprise issue de la Silicon Valley est correctement connu.

Les trottinettes électriques sont désormais partout. Si les véhicules en free-floating sont un excellent point d’entrée pour découvrir le moyen de locomotion, en avoir un à soi est moins contraignant. Seulement voilà, le marché est…
Lire la suite

Les derniers articles