Transformer son vélo mécanique en électrique : Carrefour met la main à la pâte

 

En collaboration avec la start-up Virvolt, Carrefour a ouvert un atelier d’électrification grâce auquel vous pouvez transformer votre vélo mécanique en un vélo électrique.

En pleine explosion depuis maintenant un an, le marché des vélos électriques regorge de références adressées à toutes les bourses. Les enseignes font aujourd’hui face à une forte demande, et les délais de livraison peuvent parfois s’avérer très longs. Heureusement, d’autres alternatives existent eu lieu de simplement acquérir un vélo branché.

Toujours plus démocratiser le vélo électrique

L’une d’elles consiste à transformer son vélo musculaire en un vélo électrique, et ce, grâce à un kit de conversion. Une sorte de rétrofit en somme, qui fait basculer votre cycle d’une catégorie à une autre. Spécialiste en la matière, la start-up Virvolt s’est associée à Carrefour pour démocratiser cette pratique auprès du grand public.

L’hypermarché Carrefour installé en plein cœur du centre commercial Carré-Sénart (77) accueille ainsi un atelier de 20 m² dédié à « l’électrification et à la réparation minute de vélo », écrit Jérôme Gaymard, fondateur de Virvolt.

Ce service inédit s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire en donnant une seconde vie aux vélos et permet également de rendre accessible à tous une mobilité propre et durable.

Cette conversion a cependant un coût : comptez 820 euros minimum (kit moteur roue) pour tirer un trait sur votre vélo mécanique. Les batteries sont, quant à elles, « installées sous 48 heures directement en magasin ». L’entreprise les qualifie de légères et haut de gamme.

Un prix qui interroge

L’atelier d’électrification est ouvert tous les après-midi du lundi au samedi avec la présence d’un expert Virvolt chargé de « répondre aux besoins des clients, apposer les batteries et effectuer les réparations nécessaires sur leur vélo », poursuivent les deux partenaires.

On peut toutefois s’interroger sur le montant de 820 euros à régler pour transformer sa monture. Aujourd’hui, plusieurs modèles neufs s’arrachent à ce prix-là. Mieux : des vélos commercialisés 1300 euros peuvent chuter à 800 euros grâce aux primes financières mises en place selon les villes, départements et régions.

Les derniers articles