Les futurs smartphones haut de gamme pourraient perdre en autonomie

L'iPhone ne sera pas concerné

 

Les prochains smartphones Snapdragon 8 Gen 2, Exynos 2300 et MediaTek Dimensity pourraient être plus performants, mais moins efficace.

Samsung Galaxy S22
Source : Anthony Wonner – Frandroid

Depuis la création des smartphones modernes en 2007, la question de la batterie et de l’autonomie a toujours été un point sensible. Si auparavant les téléphones portables pouvaient tenir très longtemps avant d’être rechargés, les smartphones nous ont habitués à les recharger tous les jours ou tous les deux jours.

Après quelques années d’amélioration de l’autonomie, notamment grâce à un gain d’efficacité de nos puces et des batteries toujours plus volumineuses, la situation pourrait s’aggraver dans les temps à venir, en particulier sur le haut de gamme.

Une question de puissance

Les smartphones haut de gamme, que ce soit chez Samsung, Xiaomi, Oppo ou les autres marques font appel à un SoC ARM pour piloter leurs produits. Depuis plusieurs années, le processeur de ces SoC est composé de cœurs à basse performance, de cœurs moyennement performants et de cœurs à haute performance. C’est une architecture que l’on retrouve sur l’Exynos 2200 de Samsung ou le Snapdragon 8 Gen 1 de Qualcomm par exemple.

Ces cœurs à hautes performances sont basés sur l’architecture Cortex X2 d’ARM, déjà connue pour miser davantage sur les performances que sur la consommation. Malheureusement, d’après de premiers retours de Taiwan, ce serait encore le cas avec le Cortex X3. Ce dernier offrirait une amélioration des performances face au Cortex X2, mais serait 10 % moins efficace que ce dernier quand il est cadencé à 3 GHz. En revanche, c’est sur l’IA que la différence devrait se faire avec le Cortex X2. On parle d’une amélioration de 100 % des performances dans ce domaine.

Toujours est-il qu’une baisse de l’efficacité devrait se traduire par une baisse de l’autonomie si les fabricants ne composent pas avec une batterie plus volumineuse. Toujours d’après ces sources citées par NotebookCheck, Qualcomm pourrait réfléchir à développer à nouveau l’architecture des cœurs en interne pour être moins dépendants des Cortex. C’est ce que la firme faisait jusqu’au Snapdragon 865.

Mais la question peut se poser : augmenter les performances des smartphones d’année en année doit-il se faire au détriment de l’efficacité ? Quels seront les utilisateurs qui auront besoin de ces performances supplémentaires. Un autre acteur n’aura pas à se poser la question. Apple n’est en effet pas dépendant de l’architecture Cortex pour ses puces Apple Silicon. Il faudra toutefois attendre la présentation du Cortex X3 par ARM pour avoir des précisions sur les nouveautés attendues.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles